LES ACCORDS D’OCTAVE

LES ACCORDS D’OCTAVE

   Tout le monde sait ce qu’est un accord, que l’on soit musicien ou pas. Du moins, tout le monde en a déjà écouté, même sans savoir comment cela s’appelait. 😉En revanche, les accords d’octave sont une particularité d’accords assez méconnus pour le grand public et  chez les guitaristes débutants et qui, pourtant, a son importance. 😉Voyons ça maintenant ! 🙂

I. QU’EST-CE QU’UN ACCORD D’OCTAVE ?

   Rappelons d’abord ce qu’est un accord. C’est une combinaison de plusieurs notes qui, jouées simultanément, forment un nouvelle forme de sonorité servant, la plupart du temps, à accompagner et soutenir une mélodie. Et il est vrai qu’en général, les accords que nous connaissons sont souvent des accords parfaits, composés de 3 sons : la note fondamentale, la tierceMajeure ou mineure – et la quinte juste. On peut également rajouter une 4ème note, l’octave de la fondamentale, afin de renforcer et d’enrichir harmoniquement l’accord.

   Or, d’après la définition, un accord peut tout à fait n’être formé que de 2 sons seulement. À partir du moment où ces deux notes sont jouées en même temps, elles sont considérées comme formant un accord. 🙂

   Maintenant, revenons-en à nos moutons. Comme indiqué dans leurs noms, les accords d’octave sont des accords formés de deux notes dont la 1ère est la note fondamentale et la 2nde, l’octave ! Forcément, vous ne vous attendiez pas du tout à cela, c’est tout simplement incroyable… 😜

   Et le plus merveilleux, c’est qu’il est possible de les réaliser sur une guitare comme sur un piano, mais pas sur une batterie – en même temps, quelle idée… 😁– ou sur un instrument monophonique tels que les instruments à vent !

   En théorie, lorsque l’on parle d’accords d’octave, on veut souvent mentionner une technique de guitare plutôt qu’une technique de piano. En effet, au piano, ces accords sont souvent utilisés pour faire ressortir davantage une note, à la main gauche – pour renforcer la basse de l’accompagnement – comme à la main droite – pour donner de l’ampleur à la mélodie. Voici un exemple pour chacun des deux cas :

   Pour les jouer, il suffit d’utiliser le pouce et l’auriculaire. Pour les suites d’accords d’octave, il est préférable d’alterner entre l’auriculaire et l’annulaire afin de ne pas crisper et d’aller plus vite.

   Mais mais mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est l’accord d’octave au sein du jeu des guitaristes. 😉 En fait, ces accords demandent une technique bien à eux et sont utilisés dans des situations très différentes de celles rencontrées au piano. Alors, sans plus tarder, voyons ça tout de suite !

II. COMMENT FORME-T-ON UN ACCORD D’OCTAVE ?

   Les accords d’octaves sont essentiellement utilisés par les guitaristes leads pour accompagner des Power Chords joués par les guitaristes rythmiques – ou des accords parfaits lorsque les guitares sont acoustiques ou sont utilisées avec un son clean. C’est un simple procédé d’accompagnement, mais pourtant très important !

   De plus, n’étant formés que d’une seule note dans le résultat sonore – en considérant que l’association de la note fondamentale et de l’octave, composés des harmoniques de l’une et de l’autre, ne forment au final qu’une seule note plus riche, ces accords d’octave peuvent être utilisés à tout moment sans craindre une dissonance trop marquante, à condition, bien entendu, de respecter les lois harmoniques de la musique. Mais ça, ça va de soi ! 😉

   En résumé, ces accords sont principalement utilisés en complément d’une ligne harmonique et durant des parties chantées ou simplement instrumentales.

   Même si, plus haut, je disais que les guitares pouvaient être acoustiques, il faut savoir que ces accords sont principalement utilisés dans le domaine de la guitare électrique, et notamment dans le Punk Rock, même si d’autres styles voisins les utilisent de temps à autres. 🙂

Voyons donc quelques exemples afin de mieux les visualiser :

Pour former un accord d’octave à la guitare, il faut partir de la position d’un Power Chord.

Un Po’ quoi ?

Un Po’ quoi ?

   Si vous êtes un guitariste avancé, ou si vous avez lu mon guide « Les Bases de la Musique au Piano et à la Guitare », vous avez déjà dû entendre parler de ce mot barbare. 🙂

👉 Pour ceux qui ont raté le coche, sachez donc qu’un Power Chorden français Accord de Puissance – est un accord formé simplement d’une note fondamentale, d’une quinte juste et parfois de l’octave. Il s’agit donc d’un accord parfait auquel on aurait enlevé la tierce. Il est beaucoup utilisé lorsque des guitares électriques saturées rentrent en jeu puisque les associations tonique / tierce et tierce / quinte donnent un rendu brouillon si trop de distorsion est ajoutée au son de la guitare. Ainsi, en ne conservant le 1er et le 5ème degré – la tonique et la quinte, on obtient un résultat électrisant plutôt sympa que l’on retrouve essentiellement dans le Punk Rock, le Hard Rock et le Métal🙂🤘

Et sur le manche, ça donne quoi ?

Et sur le manche, ça donne quoi ?

   Eh bien, pour former un Power Chord, il vous faut partir d’une case sur la corde de Mi grave ou de La grave – 1ère ou 2nde corde – et poser vos doigts de la façon suivante sur les cordes supérieures :

   Ainsi, pour jouer un accord d’octave, il faut simplement se baser sur un Power Chord composé d’une tonique, d’une quinte et d’une octave et… devinez quoi ?… enlever la quinte ! 😃

Et voilà ce que ça donne :

   Cela dit, pour jouer ces accords, c’est une autre paire de manches de guitare – 😜. Ces accords doivent être joués avec force et en ayant une ampleur dans le mouvement de poignée de la main droite. Il convient donc de gratter l’ensemble des cordes de la guitare mais de ne laisser entendre QUE les deux notes que l’on a frettées. Il faut donc arriver, avec les autres doigts non utilisés, de bloquer toutes les autres cordes.

   Vous trouverez cela compliqué au début, il n’y a pas de doute. Cependant, bonne nouvelle : la position ne changeant pas d’un accord à l’autre, vous y parviendrez automatiquement au bout d’un moment, après un peu d’entraînement, et une fois acquise, cette technique le sera à vie 🙂

III. DANS QUELS CONTEXTES UTILISER DES ACCORDS D’OCTAVES ?

 Les accords d’octaves sont essentiellement utilisés par les guitaristes leads pour accompagner des Power Chords joués par les guitaristes rythmiques – ou des accords parfaits lorsque les guitares sont acoustiques ou sont utilisées avec un son clean. C’est un simple procédé d’accompagnement, mais pourtant très important !

   De plus, n’étant formés que d’une seule note dans le résultat sonore – en considérant que l’association de la note fondamentale et de l’octave, composés des harmoniques de l’une et de l’autre, ne forment au final qu’une seule note plus riche, ces accords d’octave peuvent être utilisés à tout moment sans craindre une dissonance trop marquante, à condition, bien entendu, de respecter les lois harmoniques de la musique. Mais ça, ça va de soi ! 😉

   En résumé, ces accords sont principalement utilisés en complément d’une ligne harmonique et durant des parties chantées ou simplement instrumentales.

   Même si, plus haut, je disais que les guitares pouvaient être acoustiques, il faut savoir que ces accords sont principalement utilisés dans le domaine de la guitare électrique, et notamment dans le Punk Rock, même si d’autres styles voisins les utilisent de temps à autres. 🙂

Voyons donc quelques exemples afin de mieux les visualiser :

IV. QUELQUES EXEMPLES…

Summer / Sum 41

Summer / Sum 41

Savior / Rise Against

Tender Surrender / Steve Vaï

Tender Surrender / Steve Vaï

No Use For A Name / International You Day

A Day To Remember / We Got This

A Day To Remember / We Got This

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. 🙂Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager et à en discuter autour de vous ! 😊

À la prochaine pour un nouveau sujet passionnant ! 😉

   Vous pouvez également télécharger cet article au format PDF si vous souhaitez le consulter à tout moment ! Pour cela, cliquez simplement sur le bouton ci-dessous et téléchargez-le ensuite sur votre ordinateur ou sur votre smartphone ! 🙂

Pour laisser un commentaire, remplissez les champs requis et appuyez sur la touche “Entrée” de votre clavier.

26 Partages
Partagez26
Tweetez
%d blogueurs aiment cette page :