Calculer des intervalles plus facilement : ma technique HACKÉE

Sixtes, Septièmes, vous connaissez ces grands intervalles imbitables ? Et si je vous disais qu’il existe une technique hyper simplifiée pour les calculer en un éclair, vous me dites quoi ? Eh bien moi, je vous dis tout dans cet article. 👉

C’est une réflexion que je me pose souvent,

Même très souvent.

Que dans toute bonne chose, il y a des aspects négatifs,

Et inversement.

Prenez n’importe quel fait d’actualité, n’importe quel fait divers,

Et essayez de vous dire :

« Au moins, avec ça, voici ce qui pourrait arriver de bien : »

Et trouvez vos arguments.

J’en suis sûr que vous pourrez en trouver à tous les coups, même lorsque la situation est critique.

Exemple extrême mais simple : beaucoup de gens voudraient vivre éternellement.

Sauf que bon, au bout d’un moment, on aura sûrement fait ce qu’on avait à faire sur Terre,

Et qu’on va sans doute un peu se faire ch***…

Autre exemple : Si vous êtes riche et que vous profites de votre fortune,

Vous serez habitué à vous acheter des produits de luxe, ou bien tout ce que vous désirez !

Mais le jour où on vous offrira un cadeau pour Noël, on pourra y avoir mis le prix que vous, vous vous direz que ce n’est qu’une bagatelle…

L’intention sera là, sans nul doute, mais la valeur réelle de l’objet vous paraîtra insignifiante.

Donc vous voyez, tout côté lumineux a une parcelle d’ombre.

Et le monde entier est construit de la sorte.

C’est le principe-même de la biodiversité,

Et de l’équilibre de l’Univers.

Et d’ailleurs, en musique, il existe des analogies de la sorte.

La première la plus évidente, c’est de dire que sans silence, il n’y aurait pas de son,

Tout comme il n’y aurait pas de matière s’il n’y avait pas de vide.

Mais l’analogie qui m’intéresse et dont je voulais vous parler dans cet article,

C’est l’opposition des intervalles.

Vous le savez bien, les notes de musique sont construites de façon cyclique,

Avec des gammes qui reviennent à l’infini,

Et un cycle des quintes qui tourne encore et encore,

Telle un satellite autour d’une planète.

Ce qui veut dire que la distance entre les notes n’est que superflue,

Une déformation musicale de l’espace-temps, en quelques sortes…

Et en soit, on n’est pas loin !

De quoi je veux parler exactement ?

Eh bien, si vous choisissez de calculer une Sixte Majeure à partir d’un Mi bémol, par exemple,

Vous avez plusieurs solutions.

Soit vous recherchez la valeur référentielle en demi-tons d’une Sixte Majeure en partant du Do,

Puis vous reportez cette valeur en partant du Mi bémol.

Soit vous considérez que la Sixte Majeure est un grand intervalle (situé entre 6 et 12 demi-tons),

Et, dans ce cas, vous n’avez plus qu’à calculer… son inverse !

Mais pour ça, il faut savoir à quoi correspond son inverse…

Je vous le donne en mille : il s’agit de la Tierce mineure.

Ah oui, là, c’est beaucoup plus simple à calculer d’un seul coup,

Quand on sait qu’une Tierce mineure ne correspond qu’à 3 demi-tons !

Eh bien, tout ce qu’il restera à faire, ce sera de soustraire la Tierce mineure à une Octave Juste complète,

Et on obtiendra une Sixte Majeure !

Vous ne comprenez pas trop ? Regardez par vous-même :

SCHEMA Mail #015

Opposition d'intervalles - Enseigner La Musique

Oui, une octave couvre bien l’intégralité d’une gamme chromatique, ce qui en fait un intervalle de 12 demi-tons.

Si on cherche le nombre de demi-tons compris dans une Sixte Majeure, on n’a plus qu’à soustraire la Tierce mineure (3 demi-tons) à l’Octave (12 demi-tons),

Et on obtient 9 demi-tons, ce qui correspond à une Sixte Majeure !

« Mais comment tu peux savoir que 9 demi-tons correspond à une Sixte Majeure ? »

Ah ben oui, c’est vrai que sinon, ça sert un peu à rien cette technique…

En réalité, il faut juste retenir que le renversement de la Tierce, c’est la Sixte.

Oui, l’opposé de la Tierce, c’est la Sixte.

Et que si l’intervalle de départ est Majeur, alors son intervalle renversé sera… mineur !

Mais comme je ne tiens pas à tout vous réexpliquer en détail dans cet article,

Je vous ai tourné une petite vidéo qui vous explique tout,

Pour que vous puissiez bien prendre le temps de comprendre à votre rythme.

Et vous pouvez y accéder via ce lien :

Mais au-delà de cette technique, n’oubliez jamais que tout ce que vous faites…

A un impact relatif positif ou négatif.

Et quand vous comprenez ça,

Vous changez littéralement votre façon de penser,

Et votre vision du monde.

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This