Clé d’Ut : Comment la lire ?

Comment lire la Clé d’Ut ? Comment la comprendre, et quels instruments sont concernés par son utilisation ? Je vous explique tout juste ici ! 😉

Par :

Solfège

Bienvenue dans cet article consacré à l’étude de la Clé d’Ut !

La musique, c’est une combinaison de 2 phénomènes physiques bien distinctifs : l’espace et le temps. Oui, pour obtenir une mélodie, un thème, une chanson, on utilise d’une part les notes qui permettent de faire varier les sons dans la hauteur, du plus grave au plus aigu. Et d’autre part, c’est le rythme qui permet de jouer ces notes sur des durées différentes et au moment où on le désire.

Grâce à la hauteur des notes et au rythme, il est alors possible de construire la musique !

Et pour savoir comment lire les notes dans la hauteur, on va utiliser ce qu’on appelle des Clés. Il s’agira du référentiel dans lequel évolueront les notes à partir d’un repère initial et qui permettra d’attribuer les noms spécifiques des notes telles qu’on les connaît aujourd’hui.

Cependant, il existe plusieurs types de référentiels, soit plusieurs types de Clés. Au total, 3 grandes familles : la Clé de Sol (que vous connaissez forcément), la Clé de Fa (très connue également) et la Clé d’Ut, Ut désignant à l’époque le « Do ».

Et pour chaque Clé, il leur existe 5 variantes différentes, 5 pour le nombre de lignes qui composent la portée.

Si vous souhaitez savoir exactement pourquoi et comment ça fonctionne, je vous explique tout dans mon livre « L’Essentiel de la Musique » que vous pouvez télécharger gratuitement juste ici, et recevez en bonus mon autre livre « L’Oreille “Absolue” Pour Tous » :

De plus, grâce à ces livres, vous maîtriserez une bonne fois pour toutes toutes les bases théoriques, vous comprendrez par quels principes il est possible de développer son oreille et vous pourrez, vous aussi par la suite, retrouver n’importe quelle mélodie, n’importe quel accord à l’oreille.

Alors, si l’un de vos objectifs est de pouvoir rejouer toutes les chansons que vous écoutez à l’oreille sans utiliser de partition, renseignez simplement les 2 champs requis et je vous envoie ces 2 livres dans la minute… et gratuitement, s’il vous plaît ! 😉

Mais concrètement, à quoi servent toutes ces Clés ? Devez-vous les connaître pour votre instrument et, si oui, comment devez-vous les lire ? Je vous explique tout juste ici :

I. UN RÔLE POUR CHAQUE CLÉ

A. LE RÔLE DES CLÉS DE SOL ET DE FA

Oui, chaque Clé n’est pas là par hasard. Comme je l’explique dans d’autres articles (Apprendre à lire une partition et Apprendre à lire la Clé de Fa), la différence Majeure entre la Clé de Sol 2 et la Clé de Fa 4, c’est que :

  • La Clé de Sol 2 est utilisée pour les instruments au registre aigu :

Trompettes, flûtes, guitares, violons, main droite des claviers (orgue, piano, harpe, clavecin, etc.)

  • La Clé de Fa 4 est utilisée pour les instruments au registre grave :

Tubas, Bassons, Cors, Trombones, violoncelle et contrebasse, basse électrique, main gauche des claviers, etc.

Alors, en sachant ça, vous me direz :

« Mais alors, si on utilise la Clé de Sol et la Clé de Fa pour couvrir toute la tessiture musicale, pourquoi utiliser la Clé d’Ut ? »

Eh bien, justement. Certains des instruments que j’ai cités utilisent les Clés de Sol et de Fa, mais parfois, ils utilisent une Clé d’Ut.

B. LE RÔLE DE LA CLÉ D’UT

En fait, cette Clé a 2 rôles bien distincts.

Le 1er, c’est de proposer une tessiture « alternative » plutôt médium, pour les instruments qui ne montent pas trop dans l’aigu et ne descendent pas trop dans le grave.

C’est le cas notamment du violon alto qui va jouer en Clé d’Ut 3 et qui a un registre intermédiaire entre celui du violon (jouant en Clé de Sol) et celui du violoncelle (jouant en Clé de Fa).

Le 2nd rôle de cette Clé, c’est de permettre aux instruments transpositeurs de jouer dans la bonne tonalité et en harmonie avec les autres instruments.

Par exemple, la trompette existe sous plusieurs formes avec plusieurs tailles. On trouve par exemple la Trompette Si Bémol, la Trompette en Do, en , en Mi bémol, la Trompette Basse (accordée en Do, en Si Bémol, Mi Bémol ou Sol) ou encore la Trompette piccolo (accordée en Do, en Fa ou en Sol).

Vous voyez, suivant la taille d’un même instrument, l’accordage sera différent. Si vous avez étudié un tant soit peu les caractéristiques du son, vous devez savoir que lorsque la longueur et la largeur d’un tuyau varie, la hauteur de la note vibrant à l’intérieur varie également. C’est ce qui se produit ici.

Mais dans les faits, lorsqu’un trompettiste jouera un « Do » avec une Trompette Mib, on écoutera… un Mib ! Ce qui veut dire que, si le trompettiste veut se « rétablir » pour laisser entendre un Do, il devra jouer un « La » et, par compensation, on pourra alors entendre un « Do ».

Bon alors, mais pourquoi nos amis trompettistes devraient-ils subir la conséquence d’une élaboration spécifique de leur instrument ? À la place, et pour leur « simplifier la tâche », on va simplement leur faire lire dans une Clé d’Ut qui permettra de rétablir les choses naturellement. Et s’ils restent toujours avec la même trompette, cette Clé d’Ut remplacera la Clé de Sol « basique » que l’on commence à apprendre au début par défaut, voilà tout !

II. LES INSTRUMENTS CONCERNÉS PAR LA CLÉ D’UT

En fonction de l’accordage de chacun des instruments, on va donc utiliser une Clé d’Ut différente, voire des Clés de Fa. Par exemple, les instruments accordés en :

  • Do utilisent la Clé de Sol ;
  • utilisent la Clé d’Ut 4 ;
  • Mib ou Mi bécarre utilisent la Clé de Fa (il s’agit d’instruments à tessiture grave comme le trombone ou la trompette basse) ;
  • Fa utilisent la Clé d’Ut 2 ;
  • Sol utilisent la Clé de Fa 3 ;
  • La utilisent la Clé d’Ut 1 ;
  • Sib utilisent la Clé d’Ut 3.

Parmi les instruments transpositeurs qui utilisent la Clé d’Ut, on peut retrouver :

  • La Clé d’Ut 4 pour le violoncelle, la contrebasse, le trombone et le basson dans le registre aigu ;
  • La Clé d’Ut 3 pour le violon alto, la viole de gambe ou le trombone alto ;
  • La Clé d’Ut 2 pour le Cor en Fa ;
  • La Clé d’Ut 1 pour la clarinette en La.

On utilise également la Clé d’Ut dans le cadre de l’orchestration. De cette façon, même si le chef d’orchestre doit lire TOUTES les clés différentes en même temps (ce qui est badass, disons-le), ça lui permet de lire des notes regroupées le plus possible au milieu de la portée, plutôt que d’avoir à aller les chercher dans les lignes supplémentaires inférieures ou supérieures lorsque cela n’est pas nécessaire. Fortiches, ces chefs d’orchestre !

III. COMMENT LIRE LA CLÉ D’UT ?

Alors, tout ça, c’est bien beau, mais comment faire pour lire la Clé d’Ut ?

Eh bien, déjà, comme on utilise les Clés d’Ut 1, 2, 3 et 4, on va devoir apprendre 4 manières de la lire, cette satané Clé !

Mais avant de vouloir essayer de les apprendre par cœur, rappelez-vous comment faire pour retrouver le référentiel d’une Clé à l’aide de ce petit schéma :

Fonctionnement des Clés de Sol, de Fa et d'Ut pour l'article "La Clé d'Ut"

Vous voyez, en fonction du croisement entre le point névralgique spécifique à chaque Clé et la ligne de la portée qui le traverse, on pourra déterminer où se situera la note de référence.

Pour la Clé de Sol 2, comme ce point se situe au niveau de la 2nde ligne, alors le Sol (du nom de la Clé) sera situé… sur la 2nde ligne, tout simplement !

Pour la Clé de Fa 4, c’est la ligne traversant les 2 points de la Clé (et passant sur la petite boule, si on peut l’appeler ainsi…) qui donnera la place du Fa, soit la 4ème ligne (d’où son nom de Clé de Fa 4).

Eh bien, pour la Clé d’Ut, c’est la même chose : Cette fois, le point névralgique de cette Clé est le point qui la symétrise parfaitement dans la hauteur. Ainsi, dans notre exemple présentant la Clé d’Ut 3, c’est la 3ème ligne qui traverse la Clé en son milieu. En finalité, le Do (donné par Clé d’Ut) sera à sa place sur la 3ème ligne. Et le principe sera le même pour chacune des autres Clés d’Ut, comme ceci :

Gamme de Do en Clé d'Ut 1 pour l'article "La Clé d'Ut"
Gamme de Do en Clé d’Ut 1
Gamme de Do en Clé d'Ut 2 pour l'article "La Clé d'Ut"
Gamme de Do en Clé d’Ut 2
Gamme de Do en Clé d'Ut 3 pour l'article "La Clé d'Ut"
Gamme de Do en Clé d’Ut 3
Gamme de Do en Clé d'Ut 4 pour l'article "La Clé d'Ut"
Gamme de Do en Clé d’Ut 4

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui sur la Clé d’Ut !

Faites-moi part en commentaire d’une question que vous vous posez, ou si vous aimeriez savoir comment aller plus loin pour développer vos capacités de lecture en Clé d’Ut mais également en Clé de Sol ou en Clé de Fa.

D’ailleurs, je propose des formations complémentaires sur le sujet auxquelles vous pouvez accéder juste ici :

À bientôt pour un prochain article !

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This