Apprendre la Guitare ACOUSTIQUE ou ÉLECTRIQUE ?

Vous souhaitez vous mettre à la guitare mais vous hésitez entre acoustique ou électrique ? Dans ce cas, laissez-moi tout vous expliquer… 😉

Vous voudriez commencer la guitare, mais vous ne savez pas exactement par quel bout vous y prendre ?

Ou alors pratiquez-vous déjà la guitare, acoustique ou électrique,

Et vous vous demandez si vous avez eu les bonnes bases dès le début ?

Si vous n’avez pas pris de mauvaises habitudes qui vous seront compliquées à perdre par la suite ?

Dans ce cas, laissez-moi éclairer votre lanterne, les amis.

Mais avant, laissez-moi vous raconter un peu ce qui s’est passé lors de ma transition piano/guitare.

D’abord, qu’est-ce que je veux dire par « transition piano/guitare » ?

C’est tout simplement le moment où, dans le jus du collège, je m’intéressais à d’autres styles de musique,

Où les premières relations amoureuses s’installaient,

Et où il fallait commencer à être un peu « branché » pour intégrer des bandes de potes.

On a beau penser que c’est de la belle connerie, tout ça.

Mais quand tu as un physique qui pousse dans tous les sens,

Et que la seule chose que tu pourras pécho c’est une calculatrice sur la tronche,

T’essaies quand même de « survivre » dans cette jungle adolescente en t’intégrant le plus possible,

Même si c’est fort probable que la majorité des gens avec qui tu traîneras ne resteront pas tes potes.

Bref.

Cette période-là, quoi.

Heureusement pour moi, ce n’était pas aussi grave pour moi… God Damned.

Mais ça ne m’a pas empêché d’essayer de m’ouvrir à beaucoup de choses,

Dont l’essai d’un nouveau style vestimentaire (ce qui n’était pas forcément plus mal),

D’une nouvelle coupe de cheveux (ça non plus, c’était pas une mauvaise idée…),

Mais aussi à des nouveaux styles de musique qu’écoutaient les « skaters » de la bande.

Et la musique qu’écoutaient ces mecs, je vous laisse deviner :

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  L'importance d'ÉLARGIR sa zone de Culture Musicale

C’est du Rock, du Punk et du Metal !

Au final, même si je garde encore contact avec la majorité de tous ces gars (comme quoi),

Je pense que ce sera la meilleure chose qu’ils m’aient jamais inculquée.

L’amour du Rock !

Et qui dit Rock, dit… Guitare électrique.

À partir de là et en très peu de temps, j’étais amoureux de tout ce qui faisait pointer le nez d’une gratte électrique.

J’avais tellement envie de savoir en jouer !!

Dans les livres, à la télé, sur le moindre riff ou solo que j’écoutais à la radio sur des morceaux que je connaissais déjà par coeur,

Dans les magasins de musique,

En concert…

Bref, la totale.

Mais bon, même si j’ai quelques musiciens dans ma famille, aucun d’eux n’avait une guitare électrique chez lui.

Par contre, mon grand-père avait 2 guitares sèches : une folk et une classique.

Et le plus beau cadeau qu’il m’ait jamais fait, c’est de m’avoir légué sa guitare folk pour que je puisse apprendre, lui n’en jouant plus.

C’était parfait ! J’allais pouvoir apprendre la guitare de façon générale,

M’orienter rapidement vers le style que je voulais grâce à mes connaissances acquises de solfège…

… Et j’allais même pouvoir devenir un « James Blunt des plages » au passage. 😉

Maintenant, avec le recul, je me pose parfois cette question :

Quel niveau aurais-je eu si j’avais commencé directement à apprendre sur une guitare électrique,

Et non sur une guitare folk ?

La réponse est évidente : je galèrerais bien plus aujourd’hui si je prenais une guitare acoustique.

Et ce pour de bonnes raisons.

Le type de guitare acoustique qui se rapproche le plus d’une guitare électrique, c’est la guitare folk.

Son manche est beaucoup plus étroit qu’une guitare classique,

Ses cordes sont constituées de la même matière qu’une électrique,

Et sa sonorité est donc plutôt métallique, parfait donc pour jouer de la variété internationale.

La country, le blues, le folk, tout ça correspond bien à la guitare folk.

Et et et et… D’où vient le Rock, d’après vous ?

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Ce que nous CACHE le Conservatoire (et qui joue en leur faveur)

Du blues, du jazz… En gros, de l’Amérique du Nord !

Là où on a joué (et où on joue encore par tradition) les plus beaux morceaux Country, Jazz et Blues de l’Histoire de la Musique.

Et donc, même si aujourd’hui, je suis davantage compétent sur une guitare électrique,

Il m’arrive de jouer de temps en temps sur ma guitare folk,

Lors de soirées d’été, ou en accompagnement acoustique à la volée, comme ça, avec la première guitare qui se présente à moi.

Et franchement, c’est pas si évident que ça.

Les cordes font bien plus mal,

Le corps est beaucoup plus encombrant,

Les bends sont très compliqués à faire,

Et chaque erreur technique, chaque imperfection,

Chaque note anormalement jouée s’écoute immédiatement.

Ce que l’on peut aisément cacher avec de la distorsion…

Attention, je ne dis pas que c’est plus facile de jouer sur une guitare électrique.

C’est juste… TOTALEMENT différent !

La propreté, on va quand même la chercher, mais ailleurs…

En attendant, lorsque j’ai appris la guitare (avec un registre Rock) sur ma guitare folk pendant presque un an,

Je peux vous dire que de la corne, j’en avais pas mal,

Et j’avais une rythmique bien forgée du côté de ma main droite,

Pour laquelle je devais donner une bonne dose d’énergie.

Une dose d’énergie que je n’aurais probablement pas aujourd’hui en étant branché sur le 220v.

D’ailleurs, quand vous voyez des mecs comme Angus Young,

La façon dont ils sont déchaînés, dont ils mènent leurs solos,

Vous vous rendez compte que même si les cordes de votre guitare sont assez fines et malléables,

Il vous faut quand même rentrer dans le lard pour aller chercher tout ce que vous pourrez transmettre à travers vos 6 cordes.

Je vous donne ce conseil pour la guitare, mais c’est exactement la même chose entre le synthé et le piano.

J’ai commencé par jouer du synthé puis ai continué mon apprentissage au piano…

Eh ben, ça a été un beau calvaire au début,

Tout simplement parce que mes doigts n’étaient pas habitués à un clavier aussi « dur »,

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Lancez un DÉ et... Progressez !

À gérer une 2nde main pouvant bouger à l’identique de la 1ère,

Et à rajouter une pédale en supplément.

Sans compter la lecture d’une nouvelle clé dont je ne me servais pas auparavant, au synthé.

Dans un cas comme dans l’autre, il vaut mieux commencer par l’instrument nécessitant le plus d’énergie en premier,

Pour se sentir comme sur un petit nuage sur le 2nd par la suite,

Et imaginer que l’on pourra filer à la vitesse de l’éclair sans le moindre effort.

D’ailleurs, à l’époque, ma prof (qui jouait de l’accordéon et du piano) a fait toute une audition sur un synthé,

Et non, même pas un piano électrique !

Eh bien, la sensibilité du clavier était telle que, lorsqu’elle s’est mise à jouer la Marche Turque de Mozart,

Les doigts de sa main droite se sont emballés par rapport à ceux de sa main gauche,

Si bien qu’elle s’est bien emmêlée les pinceaux et qu’elle a dû tout recommencer,

En sachant, cette fois, à quoi s’attendre en essayant de contrôler comme elle le pouvait ses habitudes de « claviers plus lourds ».

Le conseil que je peux donc vous donner, c’est de commencer par apprendre la guitare acoustique,

Avant de toucher à la guitare électrique,

Et surtout si vous cherches à jouer du Rock, Hard-Rock, du Punk ou du Metal !

D’abord, il vous faudra, dans tous les cas, apprendre les premiers accords, vos premières rythmiques,

Avant de vous initier à la compréhension et à la maîtrise du déchiffrage d’une tablature,

Pour enfin commencer à explorer les morceaux les plus simples du Rock.

Parce que oui, c’est par là qu’il faut commencer. Et dans le lot, croyez-moi,

Il y a de belles balades calmes qui se jouent… sur acoustique !

Alors, si même les grands Jimmy Page, James Hetfield et David Gilmour vous le disent,

Vous devriez peut-être écouter leurs conseils. 😉

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This