DĂ©chiffrer Une Partition De Piano – Partie 1

Cliquez ici pour dĂ©couvrir comment dĂ©chiffrer une partition de musique plus rapidement et plus efficacement, que vous soyez pianiste, guitariste ou tout autre instrumentiste ! 🙂

Par :

Piano

Bienvenue dans ce nouvel article traitant du thĂšme « DĂ©chiffrer Une Partition Â» !

DĂ©chiffrer une partition de piano n’est pas une mince affaire. C’est un exercice qui s’oppose Ă  l’exĂ©cution pure et simple d’une partition aprĂšs des heures d’entraĂźnement mais qui contribuera quand mĂȘme Ă  l’amĂ©lioration de vos capacitĂ©s et de vos rĂ©flexes musicaux.

   Certains pianistes ont dĂ©veloppĂ© ces capacitĂ©s de dĂ©chiffrage avec le temps et en sont venus Ă  accompagner facilement Ă©lĂšves, professionnels ou formations de groupe en dĂ©chiffrant des partitions quelques heures auparavant. Des Ă©preuves de dĂ©chiffrage Ă  vue sont d’ailleurs proposĂ©es lors d’examens du Conservatoire pour accĂ©der Ă  des diplĂŽmes assez avancĂ©s.

   Beaucoup de techniques existent afin d’amĂ©liorer la technique du dĂ©chiffrage et un article ne suffirait pas Ă  toutes les dĂ©tailler. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai prĂ©fĂ©rĂ© le diviser en 2 parties afin d’y voir plus clair. De plus, cette capacitĂ© se dĂ©veloppera au fur et Ă  mesure que vous pratiquerez votre instrument et que vous vous exercerez Ă  dĂ©chiffrer de nouveaux morceaux.

   Voici donc 4 Ă©tapes qui vous aideront Ă  dĂ©chiffrer une partition de piano plus rapidement en tant que pianiste. Bien Ă©videmment, ces techniques sont modulables afin d’ĂȘtre appliquĂ©es pour tous types d’instruments.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut savoir que l’une des rĂšgles Ă  respecter les plus PRIMORDIALES lorsque l’on veut dĂ©chiffrer une partition de piano, c’est de maĂźtriser les bases, le jargon technique et les diffĂ©rentes notions Ă©lĂ©mentaires qui permettent de comprendre la musique.

Alors, si, pour vous, le solfĂšge est une bĂȘte noire dont vous peinez Ă  vous dĂ©barrasser, je vous propose de le faire pour vous, une bonne fois pour toutes.

Pour cela, rien de plus simple : je vous ai concocté un livre complet (de plus de 100 pages comprenant explications détaillées, schémas, tableaux, graphiques, etc.) qui vous permettra de comprendre les Bases de la Musique de A à Z et de laisser derriÚre vous les problÚmes théoriques.

Et en prime, vous recevrez Ă©galement mon autre livre : “L’Oreille « Absolue » pour tous” qui vous expliquera comment apprendre Ă  dĂ©velopper votre oreille pour vous permettre de dĂ©chiffrer, d’improviser et de composer plus facilement. Pour recevoir ces 2 eBooks immĂ©diatement dans votre boĂźte mail, il vous suffit de remplir les champs renseignĂ©s :

I. MAÎTRISER L’AGENCEMENT DES NOTES POUR MIEUX DÉCHIFFRER UNE PARTITION DE PIANO

A. LES NOTES SUR LE CLAVIER

   La premiĂšre chose Ă  maĂźtriser est l’organisation et la disposition des notes sur le clavier. Vous devez ĂȘtre, dans un premier temps, capable de dire la gamme de façon fluide en montant, en descendant puis en sautant des notes. EntraĂźnez-vous par exemple Ă  lire les notes en en sautant une sur deux, comme ci-aprĂšs, en montant puis en descendant :

Organisation des notes sur le clavier en saut de tierces pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

Sautez ensuite 2, puis 3, 4, 5 notes, etc.

Organisation des notes sur le clavier en saut de quartes pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"
Organisation des notes sur le clavier en saut de quintes pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"
Organisation des notes sur le clavier en saut de sixtes pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"
Organisation des notes sur le clavier en saut de septiĂšmes pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

   N’oubliez jamais que les notes de la gamme s’agencent de façon cyclique et non linĂ©aire, bien que la visualisation du piano pourrait vous faire prĂ©tendre le contraire :

Agencement cyclique des notes pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

B. LES INTERVALLES : UNE BASE POUR MIEUX DÉCHIFFRER UNE PARTITION DE PIANO

   Une fois que vous avez correctement intĂ©grĂ© les diffĂ©rentes notes de la gamme en long, en large et en travers, il convient maintenant de visualiser les diffĂ©rents intervalles entre chacune d’entre elles. Vous devez ĂȘtre capable de reconnaĂźtre d’un coup d’Ɠil que l’intervalle entre un RĂ© et un Si est une Sixte, et une Sixte Majeure qui plus est. Pour cela, voici un exercice qui pourra vous ĂȘtre utile :

‱ SĂ©lectionnez la note de votre choix.

‱ À partir de cette note, appliquez le schĂ©ma ci-dessous en « calculant Â» la note sur laquelle vous devez arriver.

Exemple 01 de schéma d'apparition des notes en fonction de l'intervalle pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"
Exemple 02 de schéma d'apparition des notes en fonction de l'intervalle pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

‱ Faites cela d’abord en moins de 30 secondes, puis en moins de 20 secondes, puis en moins de 10, etc.

   Plus vous irez vite, plus cela voudra dire que vous maĂźtriserez l’agencement des notes sur le clavier et sur une partition. Pour vous aider, visualisez les notes au sein de la gamme (sous forme cyclique ou linĂ©aire), sur une portĂ©e ou sur un clavier.

C. LE GRAPHISME DE LA PORTÉE

   Comme un dĂ©chiffrage s’effectue Ă  partir d’une partition, il convient de dĂ©crypter le plus rapidement possible les notes les unes en fonction des autres et, pour cela, il vous faut comprendre le fonctionnement de l’écriture des notes sur une portĂ©e.

   Tout d’abord, si l’on regarde de plus prĂšs une gamme de Do Majeur, on se rend compte que les notes sont agencĂ©es de la façon suivante : ligne, interligne, ligne, interligne, ligne, etc. :

Gamme de Do Majeur pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

   On peut donc en conclure que les notes qui, consĂ©cutivement, ne sont situĂ©es que sur les lignes seront sĂ©parĂ©es d’une tierce Ă  chaque fois. Bien Ă©videmment, il en sera de mĂȘme pour les interlignes :

Gamme de Do Majeur avec sauts de lignes et d'interlignes pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

   Maintenant, il ne vous reste plus qu’à compter les diffĂ©rents Ă©carts de lignes et d’interlignes pour en dĂ©duire les grandeurs d’intervalles :

‱ 1 saut : Tierce

‱ 2 sauts : Quinte

‱ 3 sauts : SeptiĂšme

‱ 4 sauts : NeuviĂšme

‱ 5 sauts : OnziĂšme

‱ Etc.

   Or, la lecture de notes ne s’arrĂȘte pas lĂ .

   En effet, les notes jouĂ©es ne sont pas contenues simplement qu’à l’intĂ©rieur des 5 lignes de la portĂ©e. Des lignes supplĂ©mentaires viennent alors se rajouter afin de complĂ©ter l’étendue des 88 notes du piano. Et c’est lĂ  que ça se complique – un petit peu.

D. LES LIGNES SUPPLÉMENTAIRES

   Pour maĂźtriser la lecture sur l’intĂ©gralitĂ© de la « portĂ©e pianistique Â», une seule chose est nĂ©cessaire : s’entraĂźner, encore et encore. Il ne s’agit en effet ni plus ni moins que de l’apprentissage de lecture pur comme nous l’avons tous fait pour le français.

   NĂ©anmoins, 2 choses vont pouvoir nous aider dans cet apprentissage et dĂ©velopper chez nous des rĂ©flexes de lecture qui deviendront de plus en plus rapides avec le temps pour arriver Ă  mieux dĂ©chiffrer une partition de piano :

1. LIRE LES CLÉS DES SOL ET DE FA POUR MIEUX DÉCHIFFRER UNE PARTITION DE PIANO

   En effet, une seule ClĂ© n’est pas suffisante pour s’y retrouver facilement dans toute cette Ă©tendue de notes. C’est pour cela que la ClĂ© de Fa a Ă©tĂ© rajoutĂ©e et a toujours utilisĂ©e par les pianistes pour les parties graves et, par analogie, par les instruments au registre grave.

   Si l’on regarde de plus prĂšs l’étendue des notes que l’on peut jouer en ClĂ© de Sol, voici ce que cela donne :

Plage de notes jouées en bleu en Clé de Sol pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

‱ Les notes blanches sont les notes que l’on peut jouer en ClĂ© de Sol sans rajouter de lignes supplĂ©mentaires ;

‱ Les notes bleues sont les notes jouĂ©es en ClĂ© de Sol nĂ©cessitant une Ă©criture sur des lignes supplĂ©mentaires ;

‱ Enfin, les notes rouges sont les notes qui ne seront jouĂ©es que par la clĂ© de Fa.

N.B. : Toutes les notes peuvent ĂȘtre thĂ©oriquement Ă©crites en ClĂ© de Sol. En revanche, la musique Ă©crite sur partition est avant tout conçue pour ĂȘtre interprĂ©tĂ©e par des ĂȘtres humains. Une clartĂ© maximale de la partition est donc primordiale et c’est pour cette raison que l’usage de diffĂ©rentes ClĂ©s est nĂ©cessaire.

   Si l’on regarde maintenant la plage de notes destinĂ©es Ă  ĂȘtre jouĂ©es en ClĂ© de Fa, voici ce que l’on observe :

Plage de notes jouées en rouge en Clé de Fa pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

‱ Les notes blanches sont les notes que l’on peut jouer en ClĂ© de Fa sans rajouter de lignes supplĂ©mentaires ;

‱ Les notes rouges sont les notes jouĂ©es en ClĂ© de Fa nĂ©cessitant une Ă©criture sur des lignes supplĂ©mentaires ;

‱ Enfin, les notes bleues sont les notes qui ne seront jouĂ©es que par la clĂ© de Sol.

   On peut donc en conclure que l’ensemble des notes jouĂ©es sur une portĂ©e en ClĂ© de Sol et en ClĂ© de Fa peut se reprĂ©senter de la façon suivante :

Ensemble des notes comprises dans la portée pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

   â€Š et qu’a contrario, l’ensemble des notes Ă©crites sur des lignes supplĂ©mentaires peut se visualiser de cette maniĂšre :

Visualisation de toutes les notes sur lignes supplémentaires sur un clavier pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

   Cependant, un problĂšme se pose. En effet, certaines notes situĂ©es dans la partie centrale du clavier peuvent ĂȘtre Ă  la fois Ă©crites sur la portĂ©e lorsqu’elles sont lues dans une des deux ClĂ©s et sur des lignes supplĂ©mentaires lorsqu’elles sont lues dans l’autre.

Prenons l’exemple du Sol 2. Celui-ci peut s’écrire des 2 façons suivantes :

Ecriture de la note Sol de deux façons différentes en Clé de Sol et en Clé de Fa pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

   Et il en est de mĂȘme pour plein d’autres notes. 22, pour ĂȘtre prĂ©cis. De plus, les notes situĂ©es dans les extrĂȘmes graves et aigus vont avoir deux ou trois façons de les Ă©crire, ce que nous verrons par la suite.

   Ainsi, seulement 18 notes sur 88 auront une seule et unique possibilitĂ© d’écriture. Les voici :

Plage de notes avec une seule possibilité d'écriture pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

   Il faut donc ĂȘtre capable de savoir lire toutes ces notes bleues en lignes supplĂ©mentaires, c’est-Ă -dire pas moins de 70 notes !!

2. LE SYSTÈME DE L’OCTAVIATION

   Afin de lire plus facilement les notes dans l’extrĂȘme aigu et l’extrĂȘme grave, on va utiliser le systĂšme de l’octaviation. Cela consiste Ă  annoter les notes d’un petit symbole afin d’indiquer qu’il faut jouer ces derniĂšres une octave ou deux octaves au-dessus ou en dessous afin d’éviter de rajouter trop de lignes supplĂ©mentaires. Voici les 4 symboles que l’on peut rencontrer :

Liste des symboles d'octaviation pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

‱ 8va, ou « Ottava Alta Â», permet de jouer Ă  un Octave au-dessus ;

‱ 8vb, ou « Ottava Bassa Â», permet de jouer Ă  un Octave en dessous. 8vb peut s’écrire aussi 8ba, pour « ottava BAssa Â» ;

‱ 15ma, qui pourrait s’écrire « Quindicesimo Alta Â», permet de jouer Ă  deux Octaves au-dessus ;

‱ 15mb, ou 15ba, ou encore « Quindicesimo Bassa Â», permet de jouer Ă  deux Octaves en dessous.

   Les notes LaSi bĂ©molSi et Do sont les notes les plus rĂ©pĂ©tĂ©es sur un clavier de piano. Si l’on prend l’exemple du La, voici les diffĂ©rentes façons que l’on a de l’écrire en utilisant les lignes supplĂ©mentaires ainsi que l’octaviation :

Exemple des symboles d'octaviation sur une partition pour l'article "Comment DĂ©velopper Le DĂ©chiffrage Au Piano 1/2"

   Votre objectif est donc de savoir dorĂ©navant repĂ©rer le plus rapidement possible chaque note de la portĂ©e ainsi que sur les 3 ou 4 premiĂšres lignes supplĂ©mentaires.

   De plus, il arrive frĂ©quemment que la main droite – qui, rappelons-le, joue gĂ©nĂ©ralement en ClĂ© de Sol â€“ se retrouve Ă  jouer en ClĂ© de Fa car les notes indiquĂ©es sont trop graves par rapport au registre de la ClĂ© de Sol. Bien Ă©videmment, il en est de mĂȘme pour la ClĂ© de Fa.

  Cependant, il arrive qu’une ligne mĂ©lodique s’éloigne trop du « centre de sa portĂ©e Â», ce qui la contraint Ă  lui rajouter davantage de lignes supplĂ©mentaires afin de respecter sa continuitĂ©. Dans ce cas-lĂ , il faudra alors simplement compter le nombre de lignes rajoutĂ©es la premiĂšre fois que vous dĂ©chiffrerez mais ce sera chose faite pour les prochaines fois.

  Voici un extrait d’une partition faisant apparaĂźtre une ligne mĂ©lodique commençant en ClĂ© de Sol et se terminant en ClĂ© de Fa avec, aux extrĂ©mitĂ©s, des notes Ă©crites avec beaucoup de lignes supplĂ©mentaires :

Exemple d'une partition mélangeant Clé de Sol et Clé de Fa pour une ligne mélodique pour l'article "Comment Développer Le Déchiffrage Au Piano 1/2"

II. SAVOIR LIRE UNE PARTITION : 1er ACQUIS POUR DÉCHIFFRER UNE PARTITION DE PIANO

A. LES NOTIONS À PRENDRE EN COMPTE

   Vous l’aurez compris, amis pianistes, tout ceci n’est pas simple au premier abord. Mais sachez que, pour votre plus grand bonheur, il y a beaucoup plus de paramĂštres Ă  prendre en compte lorsque vous voulez jouer correctement ou dĂ©chiffrer une partition de piano ! (GĂ©nial, n’est-ce pas ?)

Voici la liste de tout ce que vous devez gĂ©rer Ă  la fois :

‱ La hauteur des notes avec 88 notes Ă  rĂ©partir sur toute l’étendue du clavier avec entre 150 et 200 façons de les Ă©crire ;

‱ La durĂ©e de chacune d’entre elles et le rythme des lignes mĂ©lodiques Ă  la main gauche et Ă  la main droite ;

‱ Le tempo du morceau ;

‱ Votre positionnement par rapport au piano et l’emplacement de vos bras et doigts ;

‱ Le doigtĂ© que vous devez utiliser ;

‱ La ponctuation ;

‱ Les nuances ;

‱ L’articulation ;

‱ Les intentions de jeu propres Ă  la partition ;

‱ L’utilisation des pĂ©dales de Sustain et de la Una Corda.

   Essayez donc de respecter au maximum toutes ces petites intentions de jeu pour vous rendre davantage compte du rĂ©sultat final de votre partition et afin de vous entraĂźner Ă  prendre dĂšs le dĂ©but les bonnes habitudes. Cela vous paraĂźtra difficile au dĂ©but, mais Ă  force d’entraĂźnement vous y arriverez. La question est :

« Comment faire ? »

Pour le savoir, dĂ©couvrez-le dans la seconde partie !

À tout de suite !


Vous pouvez Ă©galement tĂ©lĂ©charger cet article en PDF pour le consulter oĂč vous voulez et quand vous le souhaitez ! 🙂 Pour cela, cliquez simplement sur ce lien :

👉 Cliquez ici pour recevoir le PDF de l’article !


11 Replies to “DĂ©chiffrer Une Partition De Piano – Partie 1”

  1. Sonnya dit :

    Bravo et merci pour cet article trĂšs didactique !

      • Cyril dit :

        Bonjour Antoine,

        Merci pour ces belles explications.
        Personnellement je sais jouer quelques mĂ©lodies que j’apprends par cƓur, mais je ne sais pas dĂ©chiffrer rapidement.

        Lorsque la petite a voulu apprendre le piano j’ai utilisĂ© des gommettes… Ça marche mais il va bien falloir qu’elle se mette Ă  dĂ©chiffrer.

        • Antoine Bidet dit :

          Pour l’instant c’est dĂ©jĂ  trĂšs bien d’utiliser des moyens ludiques comme les gommettes. Il existe plein d’autres techniques pour initier les petits Ă  la musique, mais effectivement savoir lire les notes, le rythme et tout ce qui va de fil en aiguille est important. On peut s’en passer et beaucoup disent qu’on n’a pas besoin de thĂ©orie pour se faire plaisir, mais c’est quand mĂȘme beaucoup plus rapide et efficace en passant par ce chemin-lĂ . 🙂

  2. […]  DĂ©couvrez Ă©galement les autres articles dans la mĂȘme thĂ©matique : « DĂ©chiffrer Une Partition De Musique », « Rythme Et SolfĂšge » et « Apprendre À Lire Une Partition […]

  3. Shirley dit :

    Bonjour! Je dĂ©couvre votre blog et j’ai beaucoup aimĂ© les exercices proposĂ© dans cet article. J’ai fait plus de 10ans de piano et ensuite de la flĂ»te traversiĂšre. Depuis peu, j’enseigne le piano Ă  ma fille et vos idĂ©es d’exercices vont m’ĂȘtre utile. Pour ce qui est de l’apprentissage des notes, j’ai dĂ©couvert un super jeu (surtout pour les enfants): drĂŽle de notes. C’est un jeu crĂ©Ă© par un français.

  4. Cela me rappelle les cours de solfĂšge!
    Le dĂ©chiffrage a toujours Ă©tĂ© ma bĂȘte noire… Je vais essayer tes conseils et voir si cela m’aide! Je te tiendrai au courant 😉

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This