Entraîner à habituer sa MÉMOIRE (et non l’inverse)

Savoir garder un morceau en mémoire est très important. Mais comment y parvenir ? Dans cet article, je vous explique une technique assez « spéciale »… mais qui fonctionne à tous les coups ! 😉

Vous le savez,

En musique, tout est une question d’habitude.

Et pas qu’en musique d’ailleurs, mais pour tous les domaines de la vie.

Alors, pourquoi en serait-il différent pour ce qui est de la mémoire ?

Je m’explique.

L’un des plus gros problèmes que rencontrent les jeunes padawan musiciens, qu’ils soient pianistes, guitaristes ou autre,

C’est d’avoir des difficultés pour mémoriser un morceau et pour pouvoir le rejouer sans partition,

Que ce soit pendant la période d’apprentissage de ce morceau… ou des années après !

Et c’est d’ailleurs peut-être votre cas ?

Surtout que, comme je vous l’ai dit dans un article précédent,

Il est important que vous gardiez dans votre chapeau un ou plusieurs morceaux que vous appréciez tout particulièrement,

Et que vous puissiez les ressortir à n’importe quelle occasion.

Un morceau qui sera agréablement reçu quelque soit votre audience,

Un morceau que vous connaîtrez sur le bout des doigts et sur lequel vous vous sentirez capable de ne plus faire aucune erreur,

Un morceau qui vous servira de carte de visite pendant longtemps.

Et de temps en temps, vous en apprendrez un autre qui vous plaît davantage, et c’est lui qui remplacera le précédent.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Calculer des intervalles plus facilement : ma technique HACKÉE

C’est bien beau tout ça… Mais comment faire si on n’arrive pas à mémoriser et à jouer sans partition,

Que ce soit sur le court ou sur le long terme ?

En réalité, la mémoire, ça se travaille.

Après tout, ce n’est pas pour rien qu’on favorise les activités cérébrales dans les maisons de retraite !

Oui, je sais, le cas est un peu éloigné de votre situation.. Mais c’est la même chose.

Pour ne pas finir comme des « légumes », on fait travailler aux personnes âgées leur cerveau avec des exercices logiques,

Avec de la gymnastique mathématique, des mots croisés, des jeux de société, des activités manuelles, etc.

Et après tout, ça marche plutôt bien.

Maintenant, si ça marche pour eux, ne croyez-vous pas que ça pourrait marcher pour vous si vous saviez précisément quoi faire pour mieux mémoriser vos morceaux ?

Ne pourriez-vous pas essayer de trouver un remède à votre problème pour l’appliquer intuitivement pour les années à venir ?

Et pour cela, il existe une solution qui fonctionne particulièrement bien pour moi, et qui tient en quelques mots…

Tout est une question d’habitudes.

Réfléchissez. Quand vous travaillez un morceau et que vous bloquez sur un passage, sur une mesure… Quel est votre premier réflexe ?

Si vous me dites que vous recommencez votre morceau depuis le début, on va pas être ami longtemps… 😉

La vraie réponse que j’attendais, c’était : « On répète cette mesure en boucle puis, une fois maîtrisée, on l’enchaîne aux mesures précédentes et suivantes pour tout ficeler ensemble ».

Et LÀ seulement, on peut essayer de voir si ça passe bien en rejouant le morceau depuis le début… Ce qui n’est d’ailleurs pas forcément le cas.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Savoir garder un morceau en mémoire (pendant des années !)

En faisant ça, en travaillant la répétition d’un passage, vous travaillez en réalité l’habitude que doivent prendre vos doigts pour jouer correctement les bonnes notes.

Et en soit, il s’agit déjà d’une forme de mémoire, quand on y réfléchit…

Pourquoi alors ne pas calquer ce modèle pour résoudre votre problème de pouvoir ressortir TOUTE une partition de mémoire ?

Mon conseil, si vous voulez apprendre un morceau par cœur, c’est d’essayer de mémoriser seulement les premières mesures de votre morceau.

Si vous y arrivez, alors essayez ensuite de mémoriser les mesures suivantes, et ainsi de suite.

Ça peut vous demander un peu de temps, c’est sûr. Mais c’est le seul moyen d’y arriver.

Prenez juste VOTRE TEMPS, et ne cherchez pas à aller plus vite que la musique.

Ensuite, si vous voulez mémoriser un morceau pendant des années,

Alors vous allez devoir faire quelque chose d’un peu… bizarre.

Mais qui fonctionne particulièrement bien.

Entraînez-vous… à oublier vous morceau de temps en temps !

Étrange, non ?

Pas tant que ça, si on y réfléchit bien…

En réalité, si vous prenez l’habitude d’oublier votre morceau en ne le jouant plus du tout pendant plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois…

Alors votre cerveau aura l’habitude de repuiser dans la mémoire pour que vous puissiez vous souvenir des notes qu’il vous faudra jouer.

Si vous jouez votre morceau tous les jours, vous garderez l’habitude des emplacements des notes et des réflexes que vous aurez pris.

Mais si vous ne pratiquez plus pendant un certain temps, il est possible que vous ne vous souveniez plus où étaient toutes ces notes…

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Ma plus grosse addiction au monde...

Et la seule façon de vous en souvenir, c’est de ressortir votre partition.

Maintenant, essayez ça : une fois votre morceau appris par cœur, laissez-le sans le jouer pendant une journée, et voyez ce qu’il en est.

Si vous n’arrivez plus à jouer, c’est qu’il doit vous manquer quand même un peu de travail.

Parce que des journées de pause, on en fait quand même très régulièrement.

Mais si vous y arrivez toujours, alors faites une pause de 2 jours, puis de 3,

Puis d’une semaine, de 2 semaines,

Puis d’un mois…

Etc.

Et vous verrez, au bout d’un certain temps, votre cerveau saura ce que ça fait d’oublier votre morceau,

Et il ira systématiquement rechercher les notes manquantes,

Par simple habitude.

Maintenant, si vous voulez en savoir plus, j’ai fait une vidéo sur le sujet que j’ai appelée :

« La technique pour mémoriser ses morceaux pendant des années ! »

Et elle est disponible ici :

Ne sous-estimez pas les vertus de votre cerveau, elles sont bien plus puissantes que vous ne pouvez imaginer.

Le seul moyen de savoir si ça fonctionne pour vous, c’est de l’appliquer dès AUJOURD’HUI.

Alors n’attendez plus, et construisez-vous la carte de visite que vous utiliserez pendant des années en vous servant de votre mémoire.

Dites-moi en commentaire ce que vous pensez de cette technique, et si vous en utilisez une autre pour arriver à mémoriser ce que vous apprenez sur le long terme ?

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This