LES HARMONIQUES ARTIFICIELLES À LA GUITARE 🎸

   Hello les zikos et bienvenue dans la suite de l’article traitant du thème “Les Harmoniques À La Guitare” ! 🙂 Dans cette seconde partie, et après avoir abordé les harmoniques naturelles, nous allons dorénavant aborder les harmoniques artificielles à la guitare !

I. LES CATÉGORIES D’HARMONIQUES ARTIFICIELLES À LA GUITARE

   À l’inverse des harmoniques naturelles, il existe plusieurs types d’harmoniques artificielles à la guitare et, du coup, plusieurs techniques pour les exécuter. Néanmoins, bien qu’il soit quand même possible de les jouer sur une guitare acoustique, le rendu recherché pour la plupart d’entre elles ne pourra être atteint qu’en utilisant une guitare électrique avec un son très saturé, tel celui de la guitare de Phil Demmel – Machine Head ou de Marty Friedman  Megadeth. Voyons en détail les 3 types d’harmoniques artificielles que l’on peut rencontrer :

A. LES HARMONIQUES NATURELLES « DÉCALÉES »

   Vous vous demandez sûrement ce que je veux dire par là… Eh bien, en fait, c’est très simple. Si vous essayez de jouer une harmonique naturelle sur la frette n°18 de la corde de Sol, par exemple, vous n’obtiendrez aucun résultat. En revanche, si quelqu’un appuie sur la case 6 de cette même corde (Do#) avant que vous ne jouiez l’harmonique sur la frette n°18 – ou que vous utilisez un capodastre en case 6, ce qui peut être plus pratique… 😁, alors cette fois vous obtiendrez une belle harmonique qui sera… l’octave de la note jouée à la case 6, soit un Do# aigu car 6 + 12 = 18 !

   Vous l’aurez compris, comme les cases d’une guitare rétrécissent au fur et à mesure que l’on monte sur le manche, le rapport entre les notes et la longueur de la corde jouée reste toujours le même. (Merci les maths ! 😉)

   Ainsi, jouer une harmonique naturelle 12 cases plus haut qu’une autre note reviendra toujours à jouer son octave, quelle que soit la case préalablement jouée. Il en sera de même pour les harmoniques jouées 7, 5 ou 4 frettes au-dessus.

   Le problème, c’est que nous n’avons que 2 mains pour, à la fois, appuyer sur la case de départ, effleurer la frette de l’harmonique que l’on veut jouer et enfin gratter la corde. La solution à adopter est donc d’appuyer sur la première case avec la main gauche – pour les droitiers, de placer l’index de sa main droite au-dessus de la frette qui provoquera l’harmonique et de gratter la corde avec le pouce ou l’auriculaire, suivant comment vous le sentez :

Exemple d'une harmonique naturelle décalée pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

B. LES HARMONIQUES TAPÉES

   Un petit dérivé de l’harmonique que je nomme « décalée » est l’harmonique artificielle tapée. La différence réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire de jouer avec deux doigts avec la main droite : il suffira de taper le plus vite possible sur la frette provoquant l’harmonique pour stimuler la corde. Avec la distorsion que vous aurez rajoutée sur votre ampli, la corde vibrera en ayant été effleurée un court instant sur son nœud et provoquera d’elle-même l’harmonique.

   Cette technique a beaucoup été mise en valeur grâce au grand – très grand – Eddie Van Halen.

C. LES PINCH HARMONICS (OU HARMONIQUES SIFFLÉES)

« Mais qu’est-ce que c’est donc c’est quoi ça ? »

« Mais qu’est-ce que c’est donc c’est quoi ça ? »

   En fait, vous connaissez déjà la réponse ! 😉Ces harmoniques artificielles-là sont les plus utilisées dans le milieu du Rock, HardRock et Métal. Vous avez d’ailleurs sûrement dû les écouter assez souvent en écoutant, pour reprendre l’exemple précédent, des solos de Van Halen, ou de Zakk Wylde.

   Ces harmoniques-là demandent une plus grande maîtrise de technique et sont donc les plus compliquées à faire sonner. Mais, ne vous inquiétez pas, avec un peu d’expérience, vous y parviendrez assez rapidement. 😉

   Le principe est le même que pour les harmoniques vues précédemment : pour faire sonner une harmonique sifflée, la corde doit être effleurée à quelques endroits précis pour obtenir des octaves, quintes ou tierces beaucoup plus aiguës.

   Mais, cette fois-ci, tout se passe au niveau de la main droite – toujours pour les droitiers : juste après avoir gratté votre corde au médiator, vous devrez l’effleurer avec la chair de votre pouce. Pour cela, votre médiator ne devra dépasser que très peu entre vos doigts afin que le contact se fasse le plus rapidement possible après le grattage de la corde. C’est ce contact avec le pouce qui va venir créer l’harmonique.

   Pour commencer, entraînez-vous à gratter la corde normalement dans un premier temps puis de l’effleurer au même endroit avec le bord de votre pouce dans un second temps. Si vous n’obtenez aucun résultat et que la corde s’étouffe immédiatement, c’est que vous n’êtes tout simplement pas situé sur un nœud harmonique. Réessayez donc en vous déplaçant de quelques millimètres vers la gauche ou vers la droite jusqu’à ce que vous en trouviez un. 🙂

   C’est là toute la difficulté de la technique. En comparaison avec les harmoniques vues précédemment, il n’y a aucune frette sous notre pouce pour nous indiquer où nous positionner en fonction de la case jouée à la main gauche. Vous devrez donc chercher par vous-même et ressentir, au fur et à mesure, où se situent les nœuds harmoniques qui fonctionnent le mieux en combinant la position de votre main droite aux notes que vous jouerez à la main gauche.

   Une fois que vous en avez trouvé un ou deux, essayez donc de gratter et d’effleurer la corde avec votre pouce d’un seul geste. Ce dernier doit être rapide et vif, de telle sorte que le contact avec le pouce se fasse avant que la note normale ne résonne, ne laissant écouter alors que l’harmonique.

   Dans l’esprit, vous devez imaginer que vous voulez faire crier votre guitare en la « torturant ». Si vous êtes d’une nature pacifique comme moi -😁, essayez donc simplement de tenir plus fortement votre médiator et de « creuser » votre corde lorsque vous la jouez.

   Ne vous inquiétez pas, aucune des guitares de ce monde n’a été maltraitée en jouant de cette façon. 😉N’hésitez donc pas à extraire de la vôtre tout ce que vous pouvez en multipliant les effets. Vous verrez, elle saura vous le rendre. 😉

   Bien entendu, inutile de vous rappeler que la distorsion doit être au rendez-vous. 🙂

GIF pour l'utilisation du médiator pour faire une harmonique artificielles pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

II. DES HARMONIQUES ARTIFICIELLES POUR DES EFFETS SYMPAS !

   Il faut le reconnaître : utiliser des harmoniques au cours d’un morceau, c’est super stylé🙂Mais si, en plus, vous y ajoutez des effets, le rendu final sera encore plus impressionnant ! Voici donc quelques techniques supplémentaires à rajouter à votre utilisation des harmoniques pour donner à votre entourage l’impression que vous êtes un vrai Guitar Hero ! 😉:

  • La pluie d’harmoniques : cet effet impressionnant n’est qu’un placebo puisqu’il est extrêmement simple à réaliser. Pour ce faire, effectuez un schéma classique et répétitif de hammer-ons et de pull-offs de façon rapide et énergétique sur n’importe quelle corde en faisant glisser le côté de l’auriculaire de votre main droite sur les cordes au niveau des micros. Faites cependant attention de ne pas trop appuyer pour ne pas étouffer les cordes, il faut simplement les effleurer.

Positionnement du poignet pour réaliser une pluie d'harmoniques à la guitare pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"
Positionnement du poignet pour réaliser une pluie d'harmoniques à la guitare pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

   PS : Vous pouvez également créer un effet un peu similaire mais en faisant glisser le médiator le long de la corde pendant que vous jouez votre schéma à la main gauche. On retrouve d’ailleurs cet exemple dans le solo de « Rock You Like A Hurricane » de Scorpions.

   • Le « Dive Bombing » façon Joe Satriani :

   Pour réaliser cet effet, qui signifie littéralement « explosion plongeante », il faudra l’effectuer en deux temps :

1. Il faut d’abord jouer une corde à vide (de préférence la corde de MI grave ou la corde de LA pour donner un aspect plus grave) et abaisser fortement votre barre de vibrato ;

2. Effleurez ensuite l’harmonique de votre choix sur une corde plus aiguë en remontant cette fois le vibrato dans l’autre sens et en le faisant osciller une fois que vous êtes arrivés quasiment au maximum de ce que peut endurer votre guitare. L’effet sera particulièrement efficace si vous choisissez des harmoniques en 7ème, 5ème, 4ème case ou encore en-dessous.

   • Le « Screaming » à la Steve Vaï : pas étonnant de trouver le nom de ce guitariste lorsque l’on parle technique de guitare, puisque Joe Satriani a été le professeur de guitare de Steve Vaï lorsqu’il était jeune. D’après vous, l’élève aurait-il dépassé le maître ? N’hésitez pas à me faire part de votre point de vue en commentaire ! 😉

   En tout cas, pour faire crier votre guitare, exécutez la même technique que précédemment en supprimant la « descente aux enfers » créée avec l’abaissement du vibrato sur les grosses cordes. Si vous voulez retrouver le même son que Steve Vaï, choisissez alors d’utiliser les harmoniques situées sur les frettes 2 de la corde de MI grave ou 14 de la corde de SOL.

III. QUELQUES EXEMPLES D’HARMONIQUES ARTIFICIELLES À LA GUITARE…

   Étant donné que les harmoniques artificielles sifflées sont les plus couramment utilisées, voici un exemple de quelques musiques les utilisant à certains moments en particulier :

The Other Line – Chunk ! No, Captain Chunk ! (1’20 – 1’27)

Master Of PuppetsMetallica (5’51)

Waking The Demon – Bullet For My Valentine (1’26)

I Don’t Wanna Stop – Ozzy Osbourne (0’37)

Beautiful Mourning – Machine Head (0’45)

   Voilà, j’espère avoir répondu aux attentes de tous ceux qui se posaient des questions sur les différents types d’harmoniques qu’il est possible de faire à la guitare. Sachez qu’il existe bien d’autres techniques pour créer des sonorités encore différentes. Il ne tient alors qu’à vous d’en faire la recherche et, qui sait, peut-être qu’un jour, vous développerez vous-même votre propre technique ! 😉

   Voilà, n’oubliez pas que vous pouvez retrouver la première partie de cet article sur les harmoniques naturelles via ce bouton :

   Découvrez également les autres articles dans la même thématique : « Apprendre Le Shuffle », « Le Vibrato À La Guitare » et « Top 10 Des Solos De Guitare Les Plus Faciles ». 🙂

   Vous pouvez également télécharger cet article (1ère et 2ème parties) au format PDF si vous souhaitez le consulter à tout moment ! Pour cela, cliquez simplement sur le bouton ci-dessous et téléchargez-le ensuite sur votre ordinateur ou sur votre smartphone ! 🙂

👉 TÉLÉCHARGE-LES DÈS MAINTENANT !

🌟🌟🌟 En complément, télécharge GRATUITEMENT ton guide pour connaître toutes les Bases de la Musique au Piano et à la Guitare ainsi que ton livret PDF pour connaître tout du lexique des guitaristes et des pianistes ! 😍🎼🌟🌟

Bonus pour lightbox 2

Pin It on Pinterest

Shares
Share This