Les Harmoniques Naturelles À La Guitare

👉Cliquez ici et découvrez dans cet article comment se forment les harmoniques naturelles à la guitare et comment les intégrer facilement à votre jeu de guitare ! 😉

Par :

Guitare

Bienvenue dans ce nouvel article traitant du thème « Les Harmoniques Naturelles À La Guitare Â» !

   Aujourd’hui, nous allons nous attaquer au vaste sujet que ce sont les harmoniques Ã  la guitare. Il faut d’ailleurs savoir que c’est une technique de jeu applicable à la guitare mais aussi sur tous les instruments Ã  cordes, comme le violonvioloncelle, etc.

   Bon, dans notre cas, nous ne nous intéresserons qu’à la guitare en particulier, puisque, de toutes façons, je ne sais pas jouer de violon !

   Voyons donc comment créer ces petits effets tant redoutés mais tellement convoités par les guitaristes débutants, surtout lorsqu’ils sont passés au travers d’un Delay, d’un Chorus ou d’une Distorsion !

I. INTRODUCTION SUR LES HARMONIQUES NATURELLES À LA GUITARE

   Pour comprendre au mieux comment fonctionnent les harmoniques à a guitare, intéressons-nous un tant soit peu au phénomène physique originel.

   Dans le domaine sonore, un harmonique â€“ eh oui, c’est un nom masculin, contrairement à ce que l’on pourrait penser en écoutant les abus de langage de la plupart des musiciens â€“ est un élément à part entière dans la composition d’un son.

   Si vous avez lu mon guide « Les Bases de la Musique au Piano et à la Guitare », vous avez dû voir qu’un son est caractérisé à partir de 3 facteurs : la hauteur, la durée et le timbre. Si vous ne l’avez pas encore téléchargé, je vous invite à le faire dès à présent en cliquant sur ce lien. Profitez-en, il est gratuit et encore disponible actuellement.

Et en prime, vous recevrez également mon autre livre : “L’Oreille « Absolue » pour tous” qui vous expliquera comment apprendre à développer votre oreille pour vous permettre de déchiffrer, d’improviser et de composer plus facilement. Pour recevoir ces 2 eBooks immédiatement dans votre boîte mail, il vous suffit de remplir les champs renseignés :

   Mis à part la durée du son qui n’est que le temps pendant lequel celui-ci est joué, la hauteur et le timbre sont directement liés à l’utilisation des harmoniques. En effet, un son est défini par une fréquence â€“ un nombre d’oscillations sinusoïdales par seconde mesuré en Hertz (Hz) â€“ fondamentale et des fréquences harmoniques.

Pour faire court :

• La fréquence fondamentale détermine la fréquence principale de la note entendue et donc sa hauteur :

Exemples de notes fondamentales sur un clavier pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"
Exemples de notes fondamentales pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

• Les fréquences harmoniques et leurs amplitudes – pourcentage d’intensité entre chacune d’entre elles et par rapport à la fréquence fondamentale â€“ déterminent le timbre du son et donc permettent de savoir par quel instrument ce son a été joué :

Exemples de diagrammes harmoniques pour instruments différents pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

   En fait, les valeurs hertziennes des harmoniques ne sont pas définies au hasard. Un lien mathématique les relie avec la note fondamentale. Et en effet, si fo est la fréquence de cette note fondamentale : l’harmonique n°1 vaudra 2 x fo, la n°2 vaudra 3 x fo, la n°3 vaudra 4 x fo, etc.

     Par exemple, pour la note La1 de fréquence fondamentale 110Hz, ses harmoniques auront pour fréquence :

• H2 = 2 x 110 = 220Hz

• H3 = 3 x 110 = 330Hz

• H4 = 4 x 110 = 440 Hz

   De plus, il faut savoir que les notes harmoniques sont des notes qui sont « harmonieuses Â» avec la note fondamentale, c’est-à-dire des quintes, tierces, septièmes mineures et octaves qui viendront s’ajouter à elle pour former une belle résonance. Et c’est ainsi qu’en jouant un La 1 de fréquence fondamentale 110Hz nous obtenons :

• H2 = La 2

• H3 = Mi 3

• H4 = La 3

Apparition des harmoniques pour une note fondamentale sur un clavier de piano pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"
Indication textuelle des harmoniques à partir d'une note fondamentale pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

   Bien évidemment, la liste ne s’arrête pas là. Le nombre d’harmoniques est infini mais leur amplitude décroît au fur et à mesure des multiples de la note fondamentale.

   Sur une guitare, il est possible de réaliser plusieurs types d’harmoniques : les harmoniques naturelles et artificielles. Vous le savez, pour jouer différentes notes à la guitare, il faut faire varier la longueur de la corde pincée entre notre doigt et le chevalet en se déplaçant de case en case sur le manche. De cette façon, plus on ira vers le bas du manche, plus la portion de la corde diminuera et plus le son sera aigu.

   Eh bien, pour produire des harmoniques, il faudra se servir de la longueur totale de la corde et créer ce que l’on appelle des « nÅ“uds harmoniques Â» à des endroits spécifiques pour provoquer les notes harmoniques correspondantes.

   Mais avant de vous embrouiller davantage l’esprit avec de la théorie, je vous invite à découvrir comment réaliser cela en pratique !

II. LES HARMONIQUES NATURELLES À LA GUITARE

A. LA TECHNIQUE POUR JOUER LES HARMONIQUES NATURELLES À LA GUITARE

   Dans la théorie, il existe une multitude d’harmoniques liées à une note fondamentale. Or, plus on double la fréquence de cette note pour trouver les harmoniques existantes, moins il sera possible de discerner ces dernières en terme de volume sonore.

   D’ailleurs, plus on cherchera à jouer des harmoniques très aiguës, plus il faudra être précis dans la façon de jouer. C’est pour cela qu’il n’existe que 7 positions d’harmoniques que l’on peut réaliser et seulement 5 que l’on peut indiquer sur une partition/tablature.

   Rappelons-le, pour jouer une note à la guitare, il faut appuyer son doigt dans une case en se rapprochant le plus de la frette suivante afin que le son ne « frise Â» pas. Pour jouer une note harmonique, ce sera un peu différent : il faudra seulement effleurer la corde mais, cette fois, pas au-dessus de la case, mais au-dessus de la frette métallique comme sur la photo ci-dessous :

Exemple d'une harmonique naturelle par effleurement du doigt vue du dessus pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"
Exemple d'une harmonique naturelle par effleurement du doigt vue de face pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

Ainsi, les 5 positions que l’on peut définir sont :

• La frette 12, qui sépare la corde en sa moitié : on obtiendra l’octave ;

• La frette 7, située au tiers de la corde : on obtient la quinte au-dessus de l’octave, ou « 12ème» ;

• La frette 5, située au quart : on obtient la note fondamentale à 2 octaves au-dessus ;

• La frette 4, située au 1/5ème de la corde entière : on obtiendra la Tierce Majeure au-dessus ;

• La frette 3, située au 1/6ème, qui nous donne la quinte encore au-dessus.

   Voici un tableau récapitulatif des différentes harmoniques naturelles que l’on peut produire à partir de 6 cordes d’une guitare en accordage traditionnel :

Tableau récapitulatif des harmoniques naturelles sur une guitare pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

B. L’ACCORDAGE : UN DÉRIVÉ DE L’UTILISATION DES HARMONIQUES NATURELLES À LA GUITARE

   Il existe plusieurs techniques pour accorder sa guitare. Pour les débutants, l’accordeur standard est la meilleure solution. Mais une oreille musicale sera néanmoins indispensable pour que sa guitare soit accordée au mieux possible.

   Dans ce cas, il vous est alors tout à fait possible d’accorder votre guitare à l’oreille en ayant au préalable accordé ne serait-ce que la corde de MI grave â€“ou celle que vous voulez !.

   Pour ce faire, vous devez donc trouver les notes équivalentes à vos cordes à vide sur les autres cordes. Par exemple, jouer en case 5 sur la corde de MI grave nous donnera un LA, soit la note de la 2nde corde jouée à vide.

   En jouant ainsi ces deux cordes en maintenant la case 5 sur la corde de MI, nous devrions obtenir un son uniformément homogène. De cette façon, il sera facile de savoir si la corde que l’on veut accorder est juste : si elle ne l’est pas, une oscillation désagréable se fera entendre, c’est ce que l’on appelle le battement. En voici un exemple :

Identification d’un « Battement » entre les Fréquences

   Cependant, le problème avec cette technique est que, lorsque l’on appuiera sur une case pour produire une note de façon « classique Â», la distance séparant la corde du manche – quelques millimètres â€“ faussera la hauteur de la note car la corde devra être plus tendue que lorsqu’elle est au repos total. De plus, il faudrait appuyer sur la corde de la façon la plus verticale possible pour garder au maximum la justesse de la note.

   Si vous décalez la corde ne serait-ce que d’un millimètre vers la gauche ou vers la droite, la hauteur sera également faussée et cet artefact sera d’autant plus important en vous déplaçant vers le haut du manche â€“ vers les notes aiguës.

Effet de l'appui d'une corde sur le manche de guitare pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

   Bien entendu, on peut aller loin pour enculer les mouches… Mais il est quand même important de bien prendre en compte ces deux facteurs !

   C’est donc là que la maîtrise des harmoniques naturelles à la guitare devient intéressante. Lorsque l’on joue une note harmonique, il suffit d’effleurer la corde que l’on veut jouer sans se soucier de la déformation qu’elle subira en hauteur et en largeur. Cependant, comme il n’existe pas une infinité d’harmoniques que l’on peut jouer sur une guitare, la difficulté va être de repérer celles qui vont produire les mêmes notes que toutes les cordes à vide, ou du moins qui s’en rapprochent.

   Mais ne vous inquiétez pas, vous êtes au bon endroit, je suis là pour tout vous dévoiler.

   Voici deux schémas récapitulatifs pour vous indiquer à chaque fois sur quelles frettes appuyer pour obtenir la corde suivante, en appuyant de façon classique ou en utilisant les harmoniques naturelles :

Accordage de la guitare à partir des frettes pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"
Utilisation des harmoniques pour accorder sa guitare pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

Pour retrouver ces notes correspondantes, il suffit de venir se référer au tableau :

Tableau récapitulatif des harmoniques naturelles sur une guitare avec corrélations pour l'article "Les Harmoniques Naturelles & Artificielles"

C. QUELQUES EXEMPLES D’UTILISATION DES HARMONIQUES NATURELLES…

Voici quelques exemples de morceaux ayant utilisé les harmoniques naturelles à la guitare :

• Addicted / Crazy â€“ Simple Plan (Intro)

• Welcome To The Black Parade â€“ My Chemical Romance (2’06)

• Citizen Erased â€“ Muse (Intro)

• Head Over Heels â€“ Accept (Intro)

• Buried Myself Alive â€“ The Used (Couplets)

   Voilà, j’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre les harmoniques naturelle à la guitare !

   Pour découvrir la suite de l’article sur les harmoniques, et plus particulièrement sur les harmoniques artificielles, je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous. Bonne continuation de lecture !


Vous pouvez également télécharger cet article en PDF pour le consulter où vous voulez et quand vous le souhaitez ! 🙂 Pour cela, cliquez simplement sur ce lien :

👉 Cliquez ici pour recevoir le PDF de l’article !


8 Replies to “Les Harmoniques Naturelles À La Guitare”

  1. jungsoo77130 dit :

    Superbe article !
    Je ne connaissais pas ton blog, mais tu viens de me donner envie de ressortir ma guitare !
    Et donc, forcément, je vais m’abonner 😉

  2. teamballettrips dit :

    Fascinant ! Merci pour cet article. Bon j’ai fais un malaise à la partie théorique :p mais c’est chouette de pouvoir comprendre ce qu’on fait. J’aime particulière tes exemples sonores qui me permettent de mieux comprendre ce dont tu parles. C’est technique mais tu clarifies bien les choses. Bravo !

    • Antoine Bidet dit :

      Merci Cécile ! C’est vrai que la partie théorique est plus orientée techniques du son plutôt que musique, mais ça vaut le coup de connaître 2/3 choses pour bien comprendre comment ça fonctionne… Même sur une guitare 😉 En tout cas merci pour ton retour et tes encouragements !

  3. […] 200% pour mon blog que j’alimente régulièrement de mes contenus qui tourne autour de ma passion. […]

  4. […] débutant mais que vous avez une petite fibre scientifique, vous pouvez consulter mon article sur les harmoniques naturelles dans lequel j’explique ce […]

  5. […] – Pour les Harmoniques, je vous invite à lire l’article éponyme que vous trouverez en cliquant ici. […]

  6. […]  À l’inverse des harmoniques naturelles, il existe plusieurs types d’harmoniques artificielles à la guitare et, du coup, plusieurs […]

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This