BIENVENUE !

     Tout d’abord, je tiens Ă  vous remercier personnellement pour le temps que vous consacrez Ă  visiter mon blog et Ă  vouloir mieux me connaĂźtre – et je sais Ô combien le temps peut ĂȘtre prĂ©cieux. 😉

 

QUI SUIS-JE ?

 

     Je m’appelle Antoine Bidet, j’ai 23 ans et la grande passion de ma vie est
 la musique ! (Vous ne l’auriez sĂ»rement pas devinĂ© 😁) En effet, depuis tout petit, j’ai suivi deux formations musicales diffĂ©rentes au cours de mon parcours scolaire. Dans un premier temps, depuis l’ñge de 6 ans, j’ai reçu des cours privĂ©s dans lesquels j’ai appris l’essentiel de mon bagage SolfĂšge et l’apprentissage du synthĂ©tiseur (et du piano par la suite). Puis, dans un second temps, j’ai continuĂ© l’apprentissage du piano et de la thĂ©orie musicale au Conservatoire de Montluçon afin de parfaire ma technique et ma capacitĂ© d’interprĂ©tation.

     J’ai ensuite dĂ©couvert la guitare de façon autodidacte vers la fin du collĂšge puis ai commencĂ© Ă  m’intĂ©resser Ă  la composition ainsi qu’à la crĂ©ation musicale sur ordinateur (sur sĂ©quenceur), plus communĂ©ment appelĂ©e « MAO ».

     Aujourd’hui micro-entrepreneur, je suis technicien du son ainsi que professeur de musique, ce qui me permet de vivre confortablement de ma passion. C’est tout naturellement que j’aime mon mĂ©tier et c’est cette sensation d’épanouissement qui m’a fait dĂ©velopper un Ă©tat d’esprit me permettant de passer du temps avec mes proches sans ĂȘtre contrariĂ© par mon travail. GrĂące Ă  ça, j’arrive Ă  m’accorder du bon temps pour jouer, me perfectionner, pour composer
 En bref pour m’éclater dans ce merveilleux monde qu’est la musique ! 😀

     Voici ci-dessous un rĂ©sumĂ© plus dĂ©taillĂ© de mon parcours. Sinon, vous avez la possibilitĂ© de passer directement Ă  la suite en cliquant ici, mais ceci dit, je vous ai concoctĂ© quelques petites anecdotes qui devraient sĂ»rement vous plaire ! 🙃

Sur ce, bonne lecture ! 😉

 

MON PARCOURS : DE 2003 À AUJOURD’HUI

 

I. MES DÉBUTS DANS LA MUSIQUE : LE SYNTHÉ ET LE PIANO

 

     Mon nom est Antoine Bidet, je suis Technicien Son et je suis un grand passionnĂ© de musique depuis mon plus jeune Ăąge.Â đŸŽ”đŸŽ¶

     J’ai d’abord commencĂ© mon parcours musical en cours privĂ© Ă  Commentry, prĂšs de Montluçon, jolie petite ville de l’Allier, dans l’Auvergne (mais si c’est vrai
), avec la pratique du synthĂ©tiseur Ă  l’ñge de 6 ans. Au fur et Ă  mesure des cours, vers mes 10 ans, j’ai intĂ©grĂ© pour la premiĂšre fois un groupe de Power MĂ©tal Symphonique Musette, Les Baladins de l’AccordĂ©on, dans lequel j’assurais les parties de clavier (eh oui, il faut bien commencer quelque part ! 😅). En rĂ©alitĂ©, le rĂ©pertoire n’était pas de l’accordĂ©on musette, mais s’étendait plutĂŽt de la VariĂ©tĂ© Française Ă  la Pop Anglaise avec, Ă  son commandement, ma prof de musique, Isabelle Reliant (la bise Zabou 😘).

     À l’ñge de 10 ans, voulant changer de registre de musique et amĂ©liorer ma technique de main gauche au clavier, j’ai dĂ©cidĂ© de commencer Ă  apprendre le piano pendant un an en cours privĂ©, puis au Conservatoire de Montluçon durant les 6 derniĂšres annĂ©es de ma scolaritĂ©. J’ai mĂȘme Ă©tĂ© jusqu’à intĂ©grer la classe CHAM (Classes Ă  Horaires AmĂ©nagĂ©es pour la Musique), qui permettait d’inclure les cours du Conservatoire dans les horaires du collĂšge. Vous vous doutez sĂ»rement que ces classes Ă©taient remplies Ă  moitiĂ© par des Ă©lĂšves musiciens au conservatoire, ce qui en faisaient des classes assez huppĂ©es
 pour ne pas dire remplies d’intellos ! đŸ˜¶Mais hĂ©las, je faisais bel et bien partie de cette catĂ©gorie d’élĂšves
 😅 Fort heureusement pour moi, cette Ă©poque est rĂ©volue et bien enterrĂ©e. 😉

 

II. LA GUITARE ÉLECTRIQUE

 

     GrĂące Ă  mon bagage consĂ©quent en thĂ©orie musicale, j’ai dĂ©cidĂ©, Ă  mes 12 ans, d’apprendre la guitare en autodidacte. La raison, comme 93,7% des adolescents prĂ©-pubĂšres, Ă©tait d’avoir ENFIN le moyen de sĂ©duire les filles sur les bancs du collĂšge
 😉Mais non ! J’ai fait ça pour l’amour de la musique, la dĂ©couverte de nouveaux horizons, de nouvelles sensations
 🙂
 Non non en fait c’était bien pour pĂ©cho.

     Mais mais mais mais mais, quel que quoi qu’il en soit, il n’en est que bien diffĂ©rent dĂ©sormais, et ce depuis
 mon entrĂ©e au lycĂ©e ! C’est d’autant plus vrai que mon style de musique prĂ©dominant Ă  cette Ă©poque – et qui reste mon style de musique prĂ©fĂ©rĂ© aujourd’hui – Ă©tait le Rock, sous tous ses aspects. Rock, Blues Rock, Punk Rock, Hardrock, MĂ©tal, tout y passait ! Et c’était pas Master Of Puppets de Metallica qui allait m’aider Ă  sĂ©duire les jolies demoiselles au bord de la plage. 🙂Quoi que
 😉

     C’est d’ailleurs pendant cette pĂ©riode de fin collĂšge – lycĂ©e que j’ai eu l’occasion d’intĂ©grer des groupes de Rock, comme la plupart des lycĂ©ens musicos. 😉Et, comme eux, les dĂ©buts n’ont pas Ă©tĂ© simples
 Et la fin non plus d’ailleurs, puisqu’aujourd’hui je n’en intĂšgre plus du tout. 😂Alors, rassurez-vous, je ne vais pas vous dĂ©tailler toute ma vie, ça serait trĂšs ennuyeux et ni vous ni moi n’y trouverai d’intĂ©rĂȘt. 😉NĂ©anmoins, je tiens quand mĂȘme Ă  vous raconter mes 3 expĂ©riences de groupe que j’ai eu durant ma scolaritĂ©. Je pense en effet que c’est important de vous faire reconstituer le contexte dans lequel j’ai Ă©voluĂ© et qui m’a amenĂ© Ă  ce que, aujourd’hui, je m’en trouve ici, sur ce blog, Ă  vous Ă©crire et Ă  partager avec vous tout ce que j’ai appris durant ces annĂ©es. 🙂

Commençons, si vous le voulez bien !

 

III. LES GROUPES

 

1. HARD TO GET

 

     Le premier groupe que j’ai intĂ©grĂ©, dĂ©but 2010, sous l’appellation Hard To Get (ou H2G pour les intimes), Ă©tait une pĂąle copie de groupes Pop-Punk comme All Time Low ou Simple Plan, avec les compĂ©tences scĂ©niques en moins (ce qui, pour du Pop-Punk, est assez problĂ©matique
). Nous Ă©tions composĂ©s d’un batteur, d’un bassiste, d’un chanteur/guitariste rythmique, et d’un guitariste lead (moi-mĂȘme 😜). Les musiciens avec qui je jouais Ă©taient des gars perçus comme Ă©tant « cools » au collĂšge, contrairement Ă  moi qui Ă©tait d’une nature plutĂŽt timide, mal Ă  l’aise en public ou tout simplement avec les gens que je ne connaissais pas (c’était d’autant plus vrai avec les filles). Ce groupe m’a d’abord permis de m’ouvrir aux autres, de tester de nouvelles expĂ©riences et, bien qu’il se soit terminĂ© trĂšs rapidement, il m’en reste aujourd’hui de trĂšs bons souvenirs et m’aura vraiment permis d’avancer musicalement (et socialement). 🙂

➡ D’ailleurs, pour la petite anecdote, lors de notre dernier concert pour un concours, nous avions prĂ©vu de jouer 5 morceaux dont 1 Ă  la guitare acoustique et chant seuls. Au moment oĂč nous nous prĂ©parions Ă  jouer ce morceau, les cris du public s’intensifiaient et ne s’apaisaient plus (et pas, je le prĂ©cise, en rĂ©ponse Ă  notre prestation scĂ©nique, seulement parce que c’étaient nos potes 😄). C’est Ă  ce moment-lĂ  que notre cher chanteur a eu la bonne idĂ©e de lancer un trĂšs joyeux « Bon maintenant FERMEZ VOS GUEULES !!! », ce qui a mis un sentiment incertain dans la salle (sans pour autant rĂ©duire les cris) et qui marqua un point final au groupe. En effet, dans les loges, le batteur a dĂ©clarĂ© que, s’il ne s’était pas retenu, « ses baguettes auraient finies  » et je vous Ă©pargne la suite. 😁

     En tout cas, je vous laisse avec une petite maquette que nous avions enregistrĂ© Ă  l’époque pour vous rendre compte du rĂ©sultat (du grand art Monsieur) :

2. NEVER SHOULD

 

     Septembre 2011, rentrĂ©e au lycĂ©e. Étant en Option Musique pour ma 2nde GĂ©nĂ©rale, je fais rapidement la rencontre de quelques musiciens et je retrouve dans ma classe un vieil ami d’époque avec qui je commence Ă  partager la passion de la guitare et du bon Rock comme je l’aimais Ă  cette Ă©poque-lĂ . Puis, grĂące Ă  l’option Musique, lui et moi avons fait la rencontre d’une personne qui m’est encore trĂšs chĂšre, puisque c’est aujourd’hui mon meilleur ami. Allan, alias DĂ©ryck PorkĂ©pik (rĂ©fĂ©rence Ă  Deryck Whibley de Sum 41 pour sa coupe en boule de pics blonde) est ce que l’on appelle
 un couteau suisse ! Il joue de la guitare, de la basse, de la batterie et chante par-dessus tout ça. Ainsi, Ă  nous 3 et avec d’autres musiciens, Never Should Ă©tait nĂ©. (non non, ne cherchez pas, ça n’a aucune traduction en anglais !). Ce groupe Ă©tait orientĂ© sur plusieurs styles, notamment le Classic Rock, le Punk Rock, le Pop Rock et le Grunge. Si je vous dis Knockin’ On Heaven’s Door (Guns N’Roses), Zombie (The Cranberries), Wonderwall (Oasis), Pieces (Sum 41), Smells Like Teen Spirit (Nirvana), ou Hallelujah (Rufus Wainwright), vous devez vite imaginer Ă  quel type de groupe vous auriez eu affaire. 😉La principale caractĂ©ristique de ce groupe Ă©tait que seuls Allan et moi sommes restĂ©s jusqu’à son tout dernier souffle, Never Should ayant essuyĂ© plusieurs batteurs, bassistes, chanteurs ou guitaristes, qui nous ont tous quittĂ©s en peu de temps Ă  chaque fois. Alors, bien qu’il ait Ă©tĂ© un « groupe-dĂ©sastre », il nous aura quand mĂȘme permis de partager Ă©normĂ©ment de choses avec Allan, et nous aura montrĂ© les erreurs Ă  ne plus commettre si on devait recommencer Ă  monter un nouveau groupe, un jour


3. UNPINNED GRENADES

 

     
 Et c’est ce qu’on a fait ! Unpinned Grenades, le 3Ăšme et dernier groupe de la liste, faisait son apparition le 21 Juin de l’annĂ©e 2013, Ă  l’occasion de la FĂȘte de la Musique. ComposĂ© d’Allan au chant et Ă  la Guitare Rythmique, d’Élisa Ă  la basse et de moi-mĂȘme Ă  la guitare Lead et aux ChƓurs, son style Ă©tait vraiment bien plus orientĂ© Punk Rock que Never Should, et cela notamment dans nos premiĂšres compositions, s’apparentant souvent au Punk des Clash ou Ă  du Punk Rock plus « rĂ©cent » comme Rise Against ou Blink-182. Puis KĂ©vin, notre batteur, nous a rejoint quelques mois aprĂšs. Le groupe dura presque 3 ans, avec pas mal de dates Ă  son actif, et avec (enfin !) des membres stables et impliquĂ©s autour d’idĂ©es communes. Aujourd’hui, faute de dispersion gĂ©ographique, nous ne pouvons nous rĂ©unir qu’une seule fois dans l’annĂ©e Ă  l’occasion de la FĂȘte de la Musique de Boussac, dans la Creuse, afin de passer de bons moments autour d’une bonne biĂšre, d’un repas trĂšs Ă©quilibrĂ© (les hamburgers – frites bien sĂ»r) et surtout d’une musique qui nous rĂ©unit tous. 😀

IV. LES ÉTUDES SUPÉRIEURES

 

     C’est en participant Ă  des concerts et des festivals que l’envie de devenir « IngĂ© Son » m’est apparue, chose facilement rĂ©alisable dans un BTS Audiovisuel, Ă  condition d’ĂȘtre sĂ©lectionnĂ©.

 

➡ Au fait, sachez qu’IngĂ©nieur du Son est une appellation qui n’existe pas. 😉Cet abus de langage vient de l’anglicisme « Sound Engineer » qui signifie « Technicien du Son », ce que sont rĂ©ellement les « IngĂ©s Son » dans les salles de concerts, en studio d’enregistrement ou sur les tournages de cinĂ©ma ou les plateaux de tĂ©lĂ©vision. Pour vous en persuader, sachez qu’un ingĂ©nieur conçoit des Ă©quipements techniques, alors qu’un technicien ne fait qu’exploiter ces derniers. 😉

ParenthĂšse fermĂ©e, nous pouvons continuer. 😁

 

     J’ai donc rĂ©ussi Ă  intĂ©grer le BTS Audiovisuel Option MĂ©tiers du Son Ă  AngoulĂȘme, au cours duquel j’ai rĂ©alisĂ© 2 gros stages en entreprise, l’un Ă  France Bleu, l’autre Ă  France 3.

     En 2016, aprĂšs avoir obtenu mon diplĂŽme, c’est tout naturellement que la quĂȘte de la recherche d’un emploi se prĂ©senta Ă  moi. J’ai nĂ©anmoins eu vent, Ă  cette pĂ©riode-lĂ , d’une nouvelle formation « Audiovisuelle et NumĂ©rique », ou AVN87, qui venait de se crĂ©er au LycĂ©e Maryse BastiĂ© Ă  Limoges, et qui se centrait principalement sur l’intĂ©gration dans la vie active. MotivĂ© Ă  fond par l’idĂ©e de trouver un travail Ă  l’issue de cette formation, je m’inscrivis et, par talent, fut reçu.

     Mise Ă  part quelques « missions » intĂ©ressantes, cette formation ne m’a rien apportĂ©. J’ai donc profitĂ© des cours inutiles pour crĂ©er un CV moderne et ai donc cherchĂ© un stage pratique en entreprise. C’est de cette façon que j’ai trouvĂ© mon stage chez Baptiste Boiron du Studio Sonorise, qui m’a appris bien plus en un mois au sein de son studio qu’en 7 mois dans cette formation post-bac. Il faut savoir que Baptiste et moi avons le mĂȘme Ăąge, Ă  2 mois prĂšs, et que lui aussi avait Ă©tĂ© au lycĂ©e Maryse BastiĂ© Ă  l’époque, mais en tant que bachelier. Ayant choisi le Bac SystĂšmes Electroniques NumĂ©riques, Option Audiovisuel, il se trouve qu’il avait eu les mĂȘmes formateurs que j’ai eu durant la formation. Discutant longuement avec lui de ce vaste sujet, je me suis vite rendu compte que de la poursuivre ne me ferait que perdre du temps, suite Ă  quoi je dĂ©cide de la quitter en mars 2017.

V. MON MÉTIER AUJOURD’HUI : LE SON ET LA MUSIQUE

 

     À cette Ă©poque-lĂ , je n’avais rĂ©ussi Ă  dĂ©crocher que ce stage en studio d’enregistrement, mais il fallait quand mĂȘme que je trouve un travail pour pouvoir vivre. J’ai donc dĂ©cidĂ© de rappeler France Bleu Limousin pour leur faire part de ma disponibilitĂ©, mĂȘme pour une courte pĂ©riode, ce Ă  quoi ils me proposĂšrent plusieurs contrats CDD renouvelĂ©s chaque mois, de façon indĂ©terminĂ©e. Ces contrats ont durĂ© pendant 7 mois, jusqu’en Novembre 2017. Par la suite, j’ai rejoint le Studio Sonorise en FĂ©vrier 2018 en ouvrant ma micro-entreprise. Je rĂ©alisais mes premiers enregistrements, dĂ©couvrais le monde de la MAO (Musique AssistĂ©e par Ordinateur), composais ainsi mes premiĂšres instrumentales pour les clients, rĂ©alisais mes premiers montages vidĂ©os, et ai appris Ă©normĂ©ment en matiĂšre de web et d’informatique.

     De plus, Ă  l’obtention de mon Bac, je me suis orientĂ© vers le monde du Son et de l’Audiovisuel dans le but de dĂ©crocher, Ă  terme, un emploi salariĂ©, bien « casé », avec de la stabilitĂ©. NĂ©anmoins, je me suis toujours convaincu que si je n’arrivais pas Ă  trouver du travail, Ă©tant donnĂ© la circonstance actuelle des choses, j’aurai toujours la possibilitĂ© de devenir professeur de musique privĂ©.

     En 2018, l’envie de tester de nouvelles choses et le temps disponible que j’avais pour m’adonner Ă  mes passions m’ont confortĂ© dans l’idĂ©e qu’il fallait absolument que j’ouvre mon Ă©cole de musique dĂšs Ă  prĂ©sent pour Ă©valuer mes capacitĂ©s Ă  enseigner aux autres, et savoir si cela pouvait potentiellement ĂȘtre un travail pour moi plus tard, en cas de rĂ©orientation professionnelle.

     GrĂące Ă  Baptiste et Ă  son expĂ©rience, j’ai su dĂ©velopper rapidement un site afin de prĂ©senter mon École de Musique sur le web, Ă©cole que j’ai ouverte Ă  l’occasion de la FĂȘte de la Musique, le 21 Juin 2018. Aujourd’hui, je suis donc technicien du son en studio d’enregistrement, mais Ă©galement professeur de musique, enseignant le solfĂšge, le piano et la guitare. 🙂

 

     VoilĂ , j’espĂšre que cette petite histoire vous aura plu. 🙂Tout ça pour vous dire que c’est grĂące Ă  toutes ces expĂ©riences que nous construisons notre caractĂšre et dĂ©terminons les objectifs que nous nous fixons pour notre avenir. Dans mon cas, tout ceci m’a fait dĂ©cider de mon orientation Post-Bac et a jouĂ© un rĂŽle important dans ce que je suis et ce que je sais faire aujourd’hui dans mon mĂ©tier.

POURQUOI AVOIR CRÉÉ CE BLOG ?

 

     Je ne me considĂšre pas comme Ă©tant un professionnel de la musique, bien que certains m’affirmeraient sĂ»rement le contraire. Non, en rĂ©alitĂ©, je suis et reste avant tout quelqu’un d’infiniment passionnĂ© par tout ce qui touche Ă  la musique, que ce soit le fait d’en Ă©couter ou d’en jouer, mais aussi dans les films, les comĂ©dies musicales, les jeux vidĂ©o, ou mĂȘme la musique au sens plus large du terme, le Son Ă  son Ă©tat brut. Je suis Ă©galement ouvert Ă  TOUS les styles musicaux existants, avec forcĂ©ment une certaine austĂ©ritĂ© pour certains, mais que je m’efforce nĂ©anmoins d’analyser pour mieux les accepter. C’est par exemple le cas avec la J-Pop et la K-Pop car, techniquement et musicalement, je sais exactement pourquoi ces styles ne me plaisent pas, ce qui me permet de mieux accepter les gĂ©nĂ©riques des animĂ©s japonais que j’ai regardĂ©, qui, soit dit en passant, ne me dĂ©plaisent pas tous. 🙂

     Du coup, en tant qu’amoureux de la musique, j’avais pour projet de crĂ©er un contenu sur le sujet sur le web, mais je n’avais aucune idĂ©e de ce que je voulais faire exactement, ni de comment je voulais le mettre en Ɠuvre
 Puis, en cherchant, je suis tombĂ© sur des blogs qui parlaient des expĂ©riences musicales, ou comment « apprendre Ă  jouer du saxophone », et c’est lĂ  que je me suis dit : Mon petit, voilĂ  ce que tu devrais faire. CrĂ©er un blog sur comment « enseigner la musique » !

     Je me suis quand mĂȘme dit que beaucoup de blogs et de sites avaient dĂ©jĂ  dĂ» prendre cette idĂ©e
 QUE NENNI ! Certains proposent l’apprentissage des bases du solfĂšge, d’autres des mĂ©thodes pour savoir chanter, mais aucun sur la façon d’apprendre Ă  enseigner la musique aux autres, sans forcĂ©ment ĂȘtre un prof diplĂŽmĂ© du Conservatoire. D’ailleurs, lorsque j’ai ouvert mon Ă©cole de musique, je ne savais pas rĂ©ellement par quel bout m’y prendre. HEUREUSEMENT, je pouvais compter sur les diffĂ©rents profs que j’ai eu qui m’ont exposĂ© leur façon de procĂ©der, et quelques conseils pour que je sois rapidement un bon professeur Ă  mon tour. Avoir l’avis de 4 professionnels en la matiĂšre, ça n’a vraiment pas de prix.

     L’objectif premier de ce blog est donc de vous montrer l’univers des professeurs de musique, qu’ils soient dans le privĂ© ou au sein d’un Conservatoire, et de vous apprendre Ă  enseigner vous-mĂȘme la musique aux autres. Mais, qui dit professeur de musique, dit musicien. En effet, avant d’ĂȘtre professeur, il faut avant toute chose aimer la musique pour ce qu’elle est, et pratiquer son instrument avec passion et non comme une contrainte.

     Sur ce point-lĂ , j’ai prĂ©parĂ© pour vous plusieurs programmes d’apprentissage pour des cours de tous niveaux en solfĂšge, piano, guitare, culture musicale et plein d’autres sujets qui, j’en suis sĂ»r, vous passionneront et vous apprendront beaucoup de choses ! 🙂De plus, en matiĂšre de modernitĂ©, j’ai souvent remarquĂ© que le monde des cours de musique manquait de modernitĂ© en matiĂšre de design des sites web et des sujets des programmes. 😅Nous sommes en 2019, et aujourd’hui la musique apparaĂźt sous de nouvelles formes, notamment celle de la musique Ă©lectronique, encore trĂšs peu dĂ©veloppĂ©e dans les annĂ©es 80 ou 90. Évidemment, le synthĂ©tiseur de Jean-Michel Jarre rĂ©sonnait d’ores et dĂ©jĂ  depuis 1968, mais lĂ  oĂč la capacitĂ© d’utiliser des claviers maĂźtres et des sĂ©quenceurs audio sur son PC est Ă  la portĂ©e de tous aujourd’hui, Ă©tait chose impossible il y a 20 ans de cela. C’est pourquoi j’ai l’intention de vous proposer du contenu entiĂšrement consacrĂ© Ă  l’utilisation de la MAO et du mixage, afin que vous puissiez proposer des cours de musique Ă  tous et de façon moderne et innovante, ce qui vous dĂ©marquera des professeurs de musique « traditionnels ».

     Cette approche moderne de la musique vous permettra Ă©galement d’aborder la composition avec un Ɠil nouveau, atout essentiel pour proposer des morceaux inĂ©dits et Ă©crits par vos soins Ă  vos futurs Ă©lĂšves. Bien Ă©videmment, j’admire Ă©normĂ©ment tous ces professeurs de musique qui sont sĂ»rement meilleurs que moi en pratique d’instrument et en pĂ©dagogie. Mais, si vous-mĂȘme qui me lisez ĂȘtes un professeur de musique et que vous recherchez quelque de nouveau pour votre Ă©cole de musique, j’ai exactement ce qu’il vous faut ! 😉

 

À QUI S’ADRESSE LES DIFFÉRENTS CONTENUS ?

 

La réponse est simple : à TOUS les amoureux de la musique ! Le blog se scindera en 2 parties :

‱ Une 1Ăšre partie pour les dĂ©butants et pour ceux voulant se perfectionner dans l’apprentissage de leur instrument, de la thĂ©orie et de la culture musicale ;

‱ Une 2nde partie pour les musiciens avancĂ©s dĂ©sirant savoir composer, avancer dans le groupe de musique qu’ils intĂšgrent, utiliser les techniques de MAO, et savoir enseigner la musique aux autres pour en faire leur mĂ©tier principal, Ă  terme.

     Bien Ă©videmment, les dĂ©butants pourront, avec le temps, accĂ©der au contenu de la 2nde partie sans ĂȘtre perdu dans un monde totalement inconnu. Ils pourront rapidement apprendre des techniques de composition et utiliser facilement leur PC pour s’enregistrer et insĂ©rer le cĂŽtĂ© numĂ©rique Ă  leur musique. A l’inverse, les musiciens avancĂ©s trouveront Ă©galement leur bonheur dans l’ensemble des articles prĂ©sentĂ©s sur le blog et dans un atelier consacrĂ© Ă  la pratique de l’instrument pour apprendre de nouveaux morceaux, se perfectionner et Ă©changer avec l’ensemble de la communautĂ©, regroupant des membres allant du dĂ©butant timide Ă  l’expert indomptable.

 

Si vous faites partie de l’un de ces critĂšres, alors vous ĂȘtes au bon endroit, ce blog est FAIT pour vous ! 😉

 

CE QUI VOUS ATTEND !

 

 

‱ Une liste d’articles sous formes textuelle, audio et vidĂ©o sur les thĂ©matiques suivantes :

– Le SolfĂšge ;

– Le Piano ;

– La Guitare ;

– La Composition ;

– L’Art d’Enseigner la Musique ;

– La MAO & l’Audiovisuel ;

– La Culture Musicale ;

– Les Analyses de Morceaux ;

– Les Sujets Annexes autour du Blog.

‱ Des Interviews d’artistes et experts autour de ces 8 grands domaines.

‱ Un Atelier de Guitare et de Piano pour apprendre Ă  jouer les plus grands standards de la musique pouvant ĂȘtre jouĂ©s par ces 2 instruments, le tout de façon ludique et sous forme de vidĂ©os dĂ©taillĂ©es.

     Comme dit prĂ©cĂ©demment, tout cela se dĂ©composera autour d’une multitude de styles musicaux, afin que tout le monde puisse y trouver son bonheur ! 🙂J’espĂšre que tout ce contenu vous apportera beaucoup de choses en tant que musiciens (ou futurs musiciens !), et que vous pourrez rapidement progresser pour, vous aussi, devenir un professionnel de la musique ! 🙂

 

     Bonne dĂ©couverte du blog Ă  vous tous ! Et n’oubliez pas, comme l’a dit ce grand homme qu’était Bob Marley : « La Musique a le moyen de rendre les hommes libres ».Â đŸŽ¶đŸ™‚Â 

Pour laisser un commentaire, remplissez les champs requis et appuyez sur la touche “EntrĂ©e” de votre clavier.

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partagez sur vos réseaux préférés...

Partagez cet article s'il vous a plu ! 🙂

Shares