Apprendre la musique après 50 ans, c’est possible ?

Apprendre la musique après 50 ans, c’est possible ? On vous dit tout dans cet article ainsi que les bienfaits qu’a la musique à cet âge-là. 🙂

Par :

Articles Bonus

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel article traitant du thème « Apprendre La Musique Après 50 ans » ! 🙂

Apprendre à jouer d’un instrument de musique après 50 ans ? C’est possible !

  Contrairement aux idées reçues, l’apprentissage de la musique se fait à tout âge… et c’est tant mieux.

   Pour les seniors qui rêvent depuis longtemps de jouer du piano, de la guitare ou de chanter, tout espoir est permis.

   Et les bienfaits de la musique sont indéniables : stimulation des facultés cognitives, maintien du lien social, préservation d’une bonne audition, etc. Une des clés du mieux vieillir ? Sans aucun doute.

D’ailleurs, la première étape que vous pouvez faire pour vous lancer dans la musique, c’est de comprendre comment elle fonctionne et de favoriser votre matière grise en liant votre désir de pratiquer avec la compréhension théorique, chose INDISPENSABLE si vous souhaitez progresser rapidement. 😉

Voilà pourquoi je vous propose de télécharger dès maintenant mon livre sur les Bases de la Musique au Piano et à la Guitare (mais applicables à n’importe quel instrument).

Et en prime, vous recevrez également mon autre livre : “L’Oreille « Absolue » pour tous” qui vous expliquera comment apprendre à développer votre oreille pour vous permettre de déchiffrer, d’improviser et de composer plus facilement.

Pour recevoir ces 2 eBooks, renseignez simplement les 2 champs requis et je vous l’envoie dans la minute… et gratuitement s’il vous plaît ! 🙂

I. APPRENDRE LA MUSIQUE APRÈS 50 ANS

   Il n’est jamais trop tard pour apprendre la musique. L’objectif n’est pas de devenir un virtuose, loin de là. Il s’agit simplement de trouver du plaisir au travers de l’apprentissage musical à 50, 60 ans ou plus.

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Mini-Habitudes, Maxi-Résultats

   Un beau jour, les seniors motivés décident de franchir le pas avec l’aide d’un professeurd’un proche ou d’internet. À la retraite, ils ont du temps et veulent concrétiser leur projet en sommeil depuis belle lurette, quelques fois depuis l’enfance ! 

   Ils osent alors se lancer dans le déchiffrage du solfègela pratique du piano ou le chant au sein d’une chorale, grâce à une formation musicale.

   Certes, à l’âge adulte, on apprend plus lentement, mais on a une fine qualité d’écoute et une approche mâture qui font toute la différence.

   Il suffit d’être motivé, de travailler régulièrement ses cours, d’aller à son rythme et surtout, de trouver du plaisir dans chaque interprétation, classique ou moderne. Et les progrès arrivent très vite pour la plus grande satisfaction des apprenants seniors.

A. APPRENDRE LA MUSIQUE APRÈS 50 ANS AVEC UN PROFESSEUR

   Si professeur il y a, il doit adapter sa pédagogie. En fonction des possibilités physiques et des goûts musicaux propres à chacun, il doit privilégier le côté ludique et la notion de plaisir : les seniors aiment jouer une mélodie qu’ils connaissent bien ou découvrir une partition plus originale. Enseigner la musique à un adulte âgé ne s’improvise pas : la psychologie et la passion doivent être au rendez-vous !

B. CONNAÎTRE LE SOLFÈGE POUR JOUER DU PIANO OU CHANTER ?

   C’est la question que se posent les plus de 60 ans qui n’ont qu’une envie : se faire plaisir en apprenant la musique. S’il est recommandé, l’apprentissage du solfège n’est pas obligatoire.

   Il est alors possible d’utiliser d’autres méthodes.

 Pour la guitare par exemple, des livrets répertorient des ensembles d’accords et de positionnements de doigts sur les cordes qu’il suffit d’apprendre par cœur. Un excellent exercice de mémorisation pour les élèves seniors !

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Productivité Et Zénitude En Musique

C. COMMENT APPRENDRE LA MUSIQUE APRÈS 50 ANS ?

   Lorsque la motivation est là, l’apprentissage de la musique peut se faire de façon classique ou plus innovante, quel que soit l’âge :

• Seul : sur internet, des sites proposent des méthodes et des partitions gratuites ou à moindre coût. Des cours sont même disponibles en vidéo ou en visioconférence sur YouTube pour apporter plus de précisions sur la technique de la leçon. Idéal pour les personnes autonomes qui veulent aller à leur rythme. De plus, des formations en ligne existent pour se former à son propre rythme en mettant le point sur tel ou tel point d’apprentissage.

• En ligne sur Skype : un professeur donne des cours en direct via l’ordinateur grâce à un logiciel de partage d’écran. Parfait quand on ne veut pas se déplacer.

• Avec un professeur au Conservatoire, en privé ou en école de musique : il saura guider l’apprenant adulte en fonction de ses capacités physiques (car avec l’âge, les maux de dos et l’arthrose se font cruellement sentir !) et de ses goûts musicaux. Adapté aux personnes ayant le budget nécessaire, qui veulent être encadrées, progresser et réaliser leur rêve rapidement.

II. BIEN VIEILLIR GRÂCE À L’APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE

   À 60 ans et plus, l’enseignement musical a des répercussions positives sur le moral et la santé : une des clés pour le bien vieillir !

LES BIENFAITS DE LA PRATIQUE MUSICALE APRÈS 50 ANS

   En cours collectifs ou individuels, la pratique de la musique permet de :

• Stimuler les capacités cognitives des seniors : travailler des gammes tous les jours ou déchiffrer une partition, et le cerveau continue à se muscler quel que soit l’âge. L’esprit reste vif et la mémoire stimulée, un bon entretien des capacités cognitives permettant aussi de prévenir certaines maladies liées à la vieillesse (AlzheimerParkinson, etc.).

Les personnes qui ont consulté cet article ont aussi lu :  Dépasser Ses Limites En Musique

• Améliorer l’audition : l’oreille musicale s’affûte au fil du temps. Il devient alors facile de reconnaître les sons aigus et graves, même les fausses notes ! En parallèle, la sensibilité aux sons du quotidien est augmentée.

• Créer du lien social et lutter contre l’isolement délétère des seniors : « la musique adoucit les mœurs ». En rencontrant son professeur, d’autres apprenants, en partageant la musique que l’on aime avec sa famille et ses amis, en allant au concert, on lutte contre l’isolement social et les troubles de l’humeur qui en découlent. Fini le stress ou les idées noires ! Place à la bonne humeur, l’essentiel étant de passer un bon moment. Ensemble.

• Se lancer de nouveaux défis : pour les musiciens débutants à plus de 60 ans, quelle fierté d’interpréter un morceau de musique à l’occasion d’une fête ou d’un anniversaire devant toute une assemblée ! En solo, avec un orchestre ou une chorale, on épate les petits-enfants et toute la famille : l’objectif est atteint.

   Même si les débuts des cours peuvent s’avérer difficiles, il n’est jamais trop tard pour se lancer dans l’apprentissage musical à un âge avancé. Et c’est tant mieux.

   Comme quoi, apprendre la musique après 50 ans possède de nombreuses vertus.

   Et les nombreux bienfaits de la musique permettent aux seniors de se maintenir en forme plus longtemps avec une meilleure qualité de vie. Pourquoi pas vous ?


Vous pouvez également télécharger cet article en PDF pour le consulter où vous voulez et quand vous le souhaitez ! 🙂 Pour cela, cliquez simplement sur ce lien :

👉 Cliquez ici pour recevoir le PDF de l’article !


   Découvrez également les autres articles dans la même thématique : « Apprendre Le Piano Sans Solfège ?», « Apprendre À Jouer De La Guitare Seul » et « Rythme Et Solfège ».

11 Replies to “Apprendre la musique après 50 ans, c’est possible ?”

  1. Eric dit :

    Article trés intéressant qui m’a reconnecté à mon adolescence d’apprenti rockeur … que la vie était belle (bon elle l’est encore je vous rassure) … mais avec le temps qui passe je n’ai jamais repris le manche de ma guitare ou de ma basse de l’époque. Maintenant à moi de me remettre en selle, de profiter des bienfaits de la musique et reprendre le sentier de mes rêves …

  2. Maëva dit :

    Top ton article. Je pense qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre quoi que ce soit et je suis bien contente de découvrir que l’on peut apprendre sans forcément se mettre au solfège.
    Bravo pour cet article très bien écrit.

  3. cedric gautier dit :

    heureusement que c’est possible d’apprendre après 50 ans. ! sinon il ne me resterait plus que 9 ans et ensuite je jette mes instruments ! ;- )

  4. hubertceram dit :

    Merci Antoine pour ton article bien écrit. Ca va donner des idées à quelques amis qui n’osent pas apprendre à jouer d’un instrument parce qu’ils se trouvent trop vieux pour çà. Pour ma part j’ai anticipé et j’ai commencé à jouer de la guitare à 48 ans, ça me laisse du temps avant d’avoir les doigts tout rabougris 😉 !

  5. Hubert Ceram dit :

    C’est cool comme article, ça peut motiver les personnes qui ont envie de se mettre à jouer de la musique et qui se disent qu’elles sont trop vieilles pour çà ! Pour ma part j’ai anticipé et je découvre les joies de la guitare à 48 ans, ça me laisse du temps avant d’avoir les mains toutes rabougries 🙂 !

  6. nicolagravatars dit :

    Très bon article avec lequel je suis d’accord, avec la bonne méthodologie et les bons outils d’apprentissage, on peut apprendre meme après un certain âge

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This