Apprendre Les Accords Au Piano

👉 Cliquez ici pour dĂ©couvrir comment comprendre les accords en musique de façon concrĂšte et dĂ©taillĂ©e ! Ainsi, vous pourrez accompagner de belles mĂ©lodies si vous souhaitez improviser et composer ou arriver Ă  mieux dĂ©chiffrer des partitions ! đŸ€©

Par :

SolfĂšge

Bienvenue dans ce nouvel article traitant du thùme “Apprendre les accords au piano” !

   Abordons le sujet des accords en musique
 Peut-ĂȘtre est-ce un sujet « commun Â» pour vous si vous avez plusieurs annĂ©es d’expĂ©rience en la matiĂšre !

   NĂ©anmoins, si vous dĂ©butez ou que vous faites de la musique depuis peu et que vous reproduisez simplement ce que vous trouvez sur Internet, alors il est grand temps – ENFIN â€“ pour vous d’apprendre les accords au piano, le processus qui se cache derriĂšre leur formation et de quelles façons ils sont utilisĂ©s pour rendre vos chansons prĂ©fĂ©rĂ©es
. Eh bien vos prĂ©fĂ©rĂ©es !

   Mais rassurez-vous, si vous ĂȘtes guitariste, tout ce que vous allez apprendre dans cet article vous sera Ă©galement d’une grande utilitĂ© !

   Oui parce que, si vous l’ignoriez, 99% des chansons actuellesdepuis les annĂ©es 50 â€“ sont construites avec certains ingrĂ©dients indispensables qui, utilisĂ©s ensemble, forment quelque chose de plaisant Ă  Ă©couter qui reste dans la tĂȘte et qui parcourent le temps en traversant les gĂ©nĂ©rations.

Ces ingrĂ©dients sont, entre autres :

‱ Une mĂ©lodie accrocheuse pour des couplets, prĂ©-refrains et refrains ;

‱ Le choix des instruments utilisĂ©s pour mettre en valeur tel ou tel sentiment suivant le style de musique.

Par exemple, les artistes country utilisent :

‱ Des banjos pour apporter le cĂŽtĂ© « rapide Â» de cette musique ;

‱ Le dobro jouĂ© au bottleneck pour le cĂŽtĂ© Ă©mouvant ;

‱ Une guitare acoustique pour se rappeler qu’en 1850, les guitares Ă©lectriques n’existaient pas ;

‱ Des violons pour rajouter ce cĂŽtĂ© « celtique dansant et festif Â» qu’on retrouve dans la musique irlandaise et qui passe trĂšs bien dans la musique country. D’ailleurs, Ă©tant donnĂ© que les irlandais ont migrĂ© aux États-Unis entre 1820 et 1860, c’est un peu grĂące Ă  eux que le violon s’est dĂ©mocratisĂ©e dans la culture country.

N.B. : Notez au passage que c’est Ă  ce moment-lĂ  que la tradition d’Halloween s’est transmise d’irlandais Ă  amĂ©ricains et que, depuis, tout le monde pense que cette fĂȘte est originaire de l’autre cĂŽtĂ© de l’Atlantique alors qu’elle est belle et bien irlandaise !

‱ Et enfin, un enchaĂźnement d’accords triĂ©s sur le volet qui fonctionnera Ă  tous les coups !

   Voyons donc dĂšs Ă  prĂ©sent comment construire ces « petits miracles Â» de la musique actuelle qui vous permettront d’ĂȘtre dans les clous Ă  tous les coups de marteau et de prouver qu’avec un tout petit peu de connaissance thĂ©orique, tout le monde peut arriver Ă  composer et retranscrire de belles chansons Ă  l’oreille !

I. DÉFINITION D’UN ACCORD PARFAIT

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un accord ?

Ah oui parce que, t’es bien gentil, mais moi je vois pas exactement ce à quoi ça correspond


   Eh bien, Ă  la diffĂ©rence d’une mĂ©lodie qui se joue sur une seule note et qui, du coup, peut se chanter, un accord, lui, est un assemblage d’au moins 2 notes jouĂ©es simultanĂ©ment, tout simplement.

   Ainsi, en gĂ©nĂ©ral, les accords sont jouĂ©s dans des notes plus graves que la mĂ©lodie, afin qu’ils puissent la soutenir comme il se doit. Ça paraĂźt normal en soi : les fondations d’une maison ne sont pas construites au-dessus du toit


   Et pourtant, quelques fois, il peut arriver que des accords se situent bien au-dessus â€“ en terme de hauteur du son â€“ que la mĂ©lodie principale ! NĂ©anmoins, il s’agit de cas exceptionnels – mĂȘme si ça peut arriver assez souvent, et notamment en musique classique â€“ et, dans ce cas, les accords ne jouent pas vraiment le rĂŽle de soutien mais plutĂŽt de « rajouts Â» aigus afin de complĂ©ter la mĂ©lodie, de crĂ©er des systĂšmes de questions/rĂ©ponses plutĂŽt sympathiques, etc.

   Si vous ne voyez pas du tout de quoi je veux parler, alors Ă©coutez cette version du Beau Danube Bleu au piano que j’ai enregistrĂ©e pour vous avec la partition :

On remarque bien, Ă  1’12, que la main gauche passe par-dessus la main droite pour faire les ĂŽ combien cĂ©lĂšbres « tin tin Â»â€Š Oui, pas terrible comme imitation, je vous l’accorde ! Oh ça va, on fait ce qu’on peut


   En tout cas, ceci reste – comme je vous l’ai dit â€“ exceptionnel et, la plupart du temps, les accords ont le rĂŽle d’accompagner et de soutenir les mĂ©lodies aiguĂ«s.

   Ensuite, pour bien apprendre les accords au piano, il faut savoir que tous ces accords utilisĂ©s dans la musique pop – pour populaire, mais incluant d’autres styles que la Â« pop Â» Ă  proprement parler â€“ ont une particularitĂ© bien spĂ©cifique dans leur construction.

   Vous vous en doutez : Ă©tant donnĂ© qu’il existe Ă©normĂ©ment de notes, il existe Ă©galement un nombre incalculable d’accords formĂ©s en combinaison avec ces notes !

   De plus, un accord doit ĂȘtre au minimum constituĂ© de 2 notes pour avoir cette dĂ©nomination, mais il peut tout Ă  fait ĂȘtre composĂ© de 10 ou 20 notes ! Il peut d’ailleurs ĂȘtre composĂ© de 88 notes – le nombre total de touches sur un clavier de piano â€“ mais, dans ce cas-lĂ , on parlera plutĂŽt de cluster puisque le rĂ©sultat sera plutĂŽt
 comment dire
 fort dĂ©concertant et peu agrĂ©able.

   Du coup, imaginez le nombre d’accords qu’il est possible de rĂ©aliser avec un piano
 J’ai toujours Ă©tĂ© fort en maths, mais lĂ  je dirai bien que ça se compte en puissances
 J’aurai bien dit 8888 mais je pense que ce ne doit pas ĂȘtre ça
 Si vous ĂȘtes plus douĂ©s en maths que moi et que vous en avez une idĂ©e, n’hĂ©sitez pas Ă  m’apporter votre rĂ©ponse en commentaires, j’en serai ravi !

   Bref, nous ne sommes pas dans un cours de maths – et heureusement ! â€“ sinon cela ferait belle lurette que j’aurai perdu plusieurs d’entre vous ! Comme quoi, on peut aimer les maths et la musique et pas forcĂ©ment ĂȘtre un littĂ©raire pour s’y intĂ©resser
 Mais je m’égare.

   Il existe un nombre incalculable d’accords, et pourtant certains types d’accords sont utilisĂ©s encore et encore pour crĂ©er des accompagnements, et c’est ce que l’on appelle des accords parfaits !

   Et dans ces accords parfaits se distinguent 2 « modĂšles Â», si on peut dire ça comme ça


   Vous n’ĂȘtes pas convaincus ? Bon, alors, lisez bien tout jusqu’à la fin de l’article, je vous ferai Ă©couter tout ça aprĂšs vous avoir expliquĂ© leur principe de construction !

   Mais, peut-ĂȘtre avez-vous vu ma vidĂ©o « LES GAMMES MAJEURE & MINEURE |TUTO#6 » ?

Dedans, je parle
 des gammes Majeures et mineures ! Trop fort Hector. Mais plus particuliĂšrement de leur construction.

   Si vous ne l’avez pas vue, je vous recommande alors de le faire dĂšs maintenant.

   De plus, j’ai Ă©crit un article sur les gammes mineures que vous pourrez retrouver en 3 parties en cliquant sur le lien ci-dessous :

   Mais vous pouvez quand mĂȘme le terminer avant d’aller y jeter un Ɠil, et de pourquoi pas retourner les voir plus tard ! N’hĂ©sitez pas Ă  jongler entre les 2 et vous comprendrez beaucoup mieux la relation qu’il y a entre les diffĂ©rentes gammes qui existent et les accords que l’on pourra en extraire !

   D’ailleurs, si dĂ©velopper votre oreille vous intĂ©resse afin de rĂ©ussir Ă  comprendre plus rapidement et aisĂ©ment ce que vous dĂ©chiffrez, Ă  improviser, Ă  composer ou Ă  jouer d’oreille n’importe quel morceau qui passera Ă  votre portĂ©e, la maĂźtrise des sujets prĂ©sents dans ces 2 articles sont indispensables ! (portĂ©e
 ça, c’est un sacrĂ© jeu de mot
)

   De plus, si vous avez encore du mal avec les notions de degrĂ©sd’intervalles, de gammes et que vous recherchez le GUIDE ULTIME qui vous permettra de savoir une bonne fois pour toutes tout ce qu’il vous faut connaĂźtre en solfĂšge, n’hĂ©sitez pas Ă  tĂ©lĂ©charger mon guide des Bases de la Musique au Piano et Ă  la Guitare !

Et en prime, vous recevrez Ă©galement mon autre livre : “L’Oreille « Absolue » pour tous” qui vous expliquera comment apprendre Ă  dĂ©velopper votre oreille pour vous permettre de dĂ©chiffrer, d’improviser et de composer plus facilement. Indispensable si vous souhaitez rĂ©ellement progresser en solfĂšge sans attendre encore des annĂ©es en cours de musique
 Je dis ça, je dis rien ! Pour recevoir ces 2 eBooks immĂ©diatement dans votre boĂźte mail, il vous suffit de remplir les champs renseignĂ©s :

   Bon mais, pour revenir Ă  nos moutons, un accord parfait est un accord ne comportant que 3 notes diffĂ©rentes : la note fondamentale, la Tierce et la Quinte et, tout comme pour les gammes, il existe des accords parfaits Majeurs et des accords parfaits mineurs ! Voyons donc Ă  prĂ©sent comment les construire !

II. FORMATION D’UN ACCORD PARFAIT MAJEUR

   Pour mieux apprendre les accords au piano, commençons par l’accord parfait Majeur, soit un accord traduisant un ressenti positif. Pour faciliter les explications, prenons le cas d’un accord de Do Majeur.

‱ Tout d’abord, nous allons donc commencer par identifier, comme dit prĂ©cĂ©demment, la note fondamentale.

   Pour cela, rien de plus simple puisque c’est simplement la note qui correspond au nom de l’accord ! Ainsi, notre accord Ă©tant un accord de Do Majeur, notre note fondamentale sera donc
 le Do !

SIM-PLI-SSI-ME, n’est-ce pas ?

‱ Ensuite, identifions la Tierce en partant de ce Do
 mais pas n’importe quelle tierce! Comme vous devez le savoir (si vous avez consultĂ© mon guide et mon autre article), il existe plusieurs types de tierces : des tierces MajeuresmineuresdiminuĂ©es ou augmentĂ©es !

Pfiou
  Mais alors, laquelle choisir parmi ces 4 lĂ  ? :/

   En fait, comme je l’explique trĂšs bien dans mon article « Les Intervalles En Musique Â», la façon de dĂ©terminer la valeur d’un intervalle est de prendre en rĂ©fĂ©rence la gamme de Do Majeur.

Pour cela, lorsque l’on recherche la valeur d’un intervalle en nombre de tons et de demi-tons, il suffit simplement de :

‱ Partir du Do ;

‱ Trouver la note avec laquelle le Do formera l’intervalle. Par exemple, la note qui formera une quarte en partant du Do sera le Fa. ;

‱ Compter le nombre de tons et de demi-tons entre le Do et le Fa : 2 tons Âœ, soit 5 demi-tons.

   Ainsi, on pourra en dĂ©duire que la Quarte Juste â€“ qui est la qualification attribuĂ©e par dĂ©faut aux Quartes â€“ sera composĂ©e de 5 demi-tons, et que par exemple, de ce fait, la quarte augmentĂ©e sera constituĂ©e de 6 demi-tons – soit 3 tons – puisqu’elle a un demi-ton de plus que la Quarte Juste !

En rĂ©capitulatif, notre accord de Do Majeur sera ainsi constituĂ© des notes :

   Si vous ĂȘtes un peu perdus, que cela va trop vite pour vous ou que vous souhaitez de plus amples informations, je vous invite fortement Ă  aller voir ces diffĂ©rents articles !

   Du coup, pour revenir Ă  notre Tierce, nous allons donc choisir
 la Tierce la plus « naturelle Â» de toutes : la Tierce Do – Mi. Avec, on va donc pouvoir constituer l’accord le plus « simplissime Â» et le plus « naturel Â» au monde qu’est l’accord de Do Majeur (accord pas trĂšs palpitant Ă  jouer et Ă  Ă©couter, d’ailleurs
). On dira donc que cette Tierce est une Tierce Majeure !

   Cette thĂ©orie nous permet de vĂ©rifier que l’intervalle de Tierce Majeure sera donc constituĂ©e de 2 tons, puisque Do et Mi sont sĂ©parĂ©s par 2 tons – ou 4 demi-tons.

‱ Enfin, nous avons simplement Ă  ajouter une Quinte Ă  notre accord pour qu’il soit officiellement « Parfait Majeur Â».

   De la mĂȘme façon qu’avec la Tierce Majeure, la Quinte la plus naturelle que l’on aura sera celle que l’on trouvera entre le Do et le
 Sol ! (Eh oui, 5 notes d’écart !)

   Cet intervalle comporte 3 tons et Âœ, soit 7 demi-tons et se nomme la Quinte Juste, qui sera ainsi la qualification par dĂ©faut de la Quinte.

   Bon, comme nous avons un accord de Do Majeur, il ne sera pas bien compliquĂ© de redire que la Quinte Juste en partant du Do sera donc le Sol !

   En rĂ©capitulatif, notre accord de Do Majeur sera ainsi constituĂ© des notes :

DO – MI – SOL

Accord parfait Majeur pour l'article "Comprendre Les Accords En Musique"

   Maintenant que le plus gros est fait, on peut passer Ă  la suite !

III. FORMATION D’UN ACCORD PARFAIT MINEUR

   Nous venons de voir les accords « joyeux Â» ? Alors voyons maintenant les accords Â« tristes Â»â€Š

   En rĂ©alitĂ©, ce qui donne cet aspect « joyeux Â» ou « triste Â» provient simplement d’UNE seule et UNIQUE chose : la nature de la Tierce dans l’accord ! Fascinant, n’est-ce pas ?

« Mais encore ? » Bon, alors, je dĂ©veloppe


   En fait, pour construire des accords Majeurs, nous avons utilisĂ© une Tierce Majeure pour construire la 2nde note de l’accord. Eh bien, pour construire un accord mineur, il faudra utiliser une Tierce
 mineure, tout simplement ! Apprendre les accords au piano, c’est vraiment trĂšs simple tout compte fait.

   Et comment construit-on une Tierce mineure Ă  partir d’une Tierce Majeure ? Eh bien, on lui retire simplement un demi-ton, ce qui nous fait passer de


Nombre de demi-tons dans une tierce majeure pour l'article "Comprendre Les Accords En Musique"

… Ă  :

Nombre de demi-tons dans une tierce mineure pour l'article "Comprendre Les Accords En Musique"

   Et au sein d’un accord, voilĂ  ce que ça donne :

Accord parfait mineur pour l'article "Comprendre Les Accords En Musique"

   On remarque Ă©galement qu’en abaissant le Mi d’un demi-ton, l’intervalle Mi – Sol qui Ă©tait une Tierce mineure devient une Tierce Majeure avec Mib – Sol.

N.B. : Vous l’aurez peut-ĂȘtre compris, l’accord est donc dĂ©nommĂ© « Majeur » en raison de la nature de sa Tierce qui est, elle aussi, Majeure. De mĂȘme pour l’accord parfait mineur qui comporte, quant Ă  lui, une Tierce mineure !

   En rĂ©sumĂ©, en fonction de l’ordre des Tierces qui apparaissent dans l’accord, vous pourrez aisĂ©ment et rapidement dĂ©terminer la nature de l’accord, sans utiliser la mĂ©thode subjective du « Ah, ça a l’air triste, c’est donc mineur ! Â».

   Bien Ă©videmment, c’est une mĂ©thode trĂšs efficace mais il ne faut l’utiliser qu’une fois que ces rĂ©els principes « mathĂ©matiques Â» sont assimilĂ©s et que l’oreille s’est habituĂ©e Ă  Ă©couter des accords mineurs et Majeurs de toutes sortes.

   Par exemple, les accords graves auront plus tendance Ă  vous orienter vers le choix du « triste » mĂȘme si l’accord est Majeur, et inversement pour un accord mineur trĂšs aigu !

Vous saurez donc que, dans l’absolu, si l’accord est constituĂ© :

‱ D’une Tierce Majeure puis d’une Tierce mineure, alors il sera parfait Majeur ;

‱ D’une Tierce mineure puis d’une Tierce Majeure, alors il sera parfait mineur.

C’est facile d’apprendre les accords au piano !

IV. D’AUTRES TYPES D’ACCORDS

   Bien entendu, il existe une multitude d’autres types d’accords que je ne pourrais pas Ă©voquer dans cet article puisque chacun d’entre eux pourrait faire l’objet d’un nouvel article Ă  part entiĂšre.

   Cependant, sachez qu’il existe, en plus des accords parfaits Majeurs et mineurs, d’autres accords Ă  3 sons que sont :

‱ Les accords DiminuĂ©s ;

‱ Les accords AugmentĂ©s ;

‱ Les accords Suspendus 2 ou 4.

   Mais il existe Ă©galement des accords Ă  4, 5 ou 6 notes que sont :

‱ Les Accords de SeptiĂšme, de 9Ăšme, de 11Ăšme, de 13Ăšme, etc. ;

   Mais vous me direz :

Un accord Do – Mi – Si n’est ni Majeur, ni mineur, ni diminuĂ©, ni augmentĂ©, ni suspendu
 Et pourtant, il s’agit bien d’un accord Ă  3 sons ! Comment se fait-il ?

   Eh bien, pour exemple, cet accord est en fait un accord de Do7M dont on a retirĂ© la quinte â€“ le Sol â€“ car elle n’est pas primordiale pour en comprendre la nature !

   Si vous avez compris ce charabia, c’est que vous maĂźtrisez bien les accords, alors vous ĂȘtes prĂȘts pour les prochains articles Ă  venir


   Pour ceux qui croient bon de partir parce qu’ils s’imaginent qu’ils ne sont plus sur le bon site
 Eh bien dĂ©trompez-vous ! J’ai dit que je vous ferai aimer le solfĂšge coĂ»te que coĂ»te, mĂȘme dans les sujets les plus difficiles, et je compte bien y arriver !

   Alors, avant de cliquer sur la croix rouge, je vous invite Ă  tĂ©lĂ©charger le PDF de cet article ci-dessous afin de mieux assimiler tout ce qui a Ă©tĂ© dit dans cet article, de bien rĂ©viser vos degrĂ©s et vos intervalles, et vous serez ainsi prĂȘt pour les prochains articles sur les autres types d’accords ! Vous verrez, c’est vraiment trĂšs sympa


   En tout cas, cet exemple Ă©tait simplement lĂ  pour vous montrer qu’il n’existe pas une infinitĂ© d’accords Ă  apprendre par cƓur, mais plutĂŽt un raisonnement Ă  adopter afin de mieux comprendre ce que vous Ă©coutez, ce que vous jouez ou ce que vous dĂ©chiffrez, ce qui rendra d’autant plus intĂ©ressante votre approche de la musique sans pour autant la complexifier Ă©normĂ©ment.

   C’est de cette façon et uniquement de cette façon que vous arriverez Ă  mieux apprendre les accords au piano !

   Bon allez, sur ces belles paroles, je vous laisse vous reposer, et vous dit Ă  tout de suite pour un prochain article sur le blog !


Vous pouvez Ă©galement tĂ©lĂ©charger cet article en PDF pour le consulter oĂč vous voulez et quand vous le souhaitez ! 🙂 Pour cela, cliquez simplement sur ce lien :

👉 Cliquez ici pour recevoir le PDF de l’article !


   DĂ©couvrez Ă©galement les autres articles dans la mĂȘme thĂ©matique : « La Gamme Majeure Au Piano Â», « Ton Et Demi-Ton» et « La Gamme Mineure Naturelle Â».

   Voici maintenant ma vidĂ©o rĂ©capitulative sur les accords que vous pouvez retrouver dans la sĂ©rie des 10 vidĂ©os sur les Bases de la Musique.

Bon visionnage !

6 Replies to “Apprendre Les Accords Au Piano”

  1. Daniel LERAY dit :

    Meilleurs vƓux 2020…
    Un petit problĂšme, le lien pour atteindre l’article en PDF ne mĂšne Ă  rien…
    Encore et surtout une bonne santĂ©, pour le reste on s’arrangera…

    Cortdialement,
    Daniel

    • Antoine Bidet dit :

      Meilleurs voeux Ă©galement Ă  toi Daniel ! 🙂
      Effectivement, pour le moment le PDF ne mĂšne Ă  rien parce que je n’ai pas tout Ă  fait fini de le crĂ©er, il me manque simplement une vidĂ©o depuis YouTube Ă  rajouter, ce que je ne pourrais faire que la semaine prochaine ! Je t’enverrai un mail la semaine prochaine pour que tu sois notifiĂ© et que tu puisses rĂ©cupĂ©rer le PDF. 🙂
      TrĂšs musicalement,

  2. Rachel dit :

    TrĂšs bon article Antoine ! Je ne savais pas que 2 notes suffisaient pour crĂ©er un accord j’ai toujours pensĂ© qu’il fallait au moins la quinte ? Je veux bien que tu m’explique car je ne vois pas comment trouver l’accord si je n’ai que la tierce.
    Les schĂ©mas avec les touches du piano sont trĂšs clairs ! Je serais intĂ©ressĂ©e de savoir oĂč tu les trouves !
    En tous cas, encore bravo pour tes articles qui sont toujours trĂšs riches complets.

    • Antoine Bidet dit :

      Eh si, par dĂ©finition 2 notes c’est suffisant. 😊 En fait, la quinte vient renforcer l’accord et est indispensable pour crĂ©er un accord parfait. Mais un accord Parfait est Majeur ou mineur en fonction de sa tierce donc, seulement Ă  partir de la tierce, on peut rĂ©ussir Ă  approcher la sonoritĂ© de l’accord. Maintenant, avec Do et Mi, on peut prĂ©supposer un accord de Do Majeur OU de La mineur. Et pour en ĂȘtre sĂ»r, il nous faudra bien une troisiĂšme note. 😉
      Et pour les schĂ©mas, c’est moi qui les ai fait 🙂

  3. Y-Lan dit :

    Super article ! Je suis chanteuse mais j’avais fait du piano classique Ă©tant enfant (et je fais un peu de guitare d’accompagnement). C’est bien de reprendre les bases…

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This