La Gamme Mineure Naturelle

Temps de lecture : 7 minutes 👉Voici la 1Ăšre partie de la sĂ©rie d’articles autour du Mode Mineur : La Gamme mineure naturelle. Cliquez ici pour la dĂ©couvrir ! 👈😎

Par :

SolfĂšge

Temps de lecture : 7 minutes


   
Bienvenue dans ce nouvel article traitant du thĂšme « La gamme mineure Naturelle Â» !

   Bienvenue sur cet article consacrĂ© Ă  l’étude du mode mineur, et plus spĂ©cifiquement des diffĂ©rentes gammes mineures. En effet, en musique, il existe des modes qui nous permettent de jouer sur les tensions, les rĂ©solutions et les couleurs de gamme.

   Eh bien, devinez quoi ? La gamme mineure â€“ ou plutĂŽt la gamme issue du mode mineur â€“ en est un parfait exemple ! C’est pourquoi j’ai dĂ©cidĂ© de voir avec vous les diffĂ©rents types de gammes mineures qui existent, leur construction, leur utilisation ainsi que leurs particularitĂ©s. De façon assez subjective, on peut dire que la gamme Majeure est associĂ©e Ă  une gamme « joyeuse Â» tandis que la gamme mineure fera paraĂźtre un sentiment plus mĂ©lancolique, plus nostalgique
 Plus triste, quoi !

  Mais, avant toute chose, je vous prĂ©viens d’avance que nous allons parler de degrĂ©s, d’intervalles, d’altĂ©rations et de gamme Majeure. De ce fait, si vous ne maĂźtrisez pas totalement ces notions, je vous recommande fortement de tĂ©lĂ©charger mon guide des Bases de la Musique au Piano et Ă  la Guitare â€“ si vous ne l’avez toujours pas fait ! – qui vous permettra d’ĂȘtre Ă  jour et de mieux comprendre â€“ et d’apprĂ©cier ! â€“ ce que je vais vous expliquer dans cet article.

I. RAPPEL DE NOTIONS SUR LA GAMME MAJEURE

A. LA GAMME MAJEURE & SES DEGRÉS

   Avant de commencer Ă  vous parler de gamme mineure, revenons un peu sur la gamme
 Majeure ! Oui oui, vous avez bien lu, la gamme Majeure.

   Pourquoi ? Eh bien, tout simplement parce que, dans la musique tonale, qui constitue notre systĂšme musical actuel, la gamme Majeure est la gamme « par dĂ©faut Â» qui sert de rĂ©fĂ©rence pour construire n’importe quelle autre gamme.

   Ainsi, et pour rester le plus simple au possible, penchons-nous sur une gamme Majeure en particulier qui ne comporte aucune altĂ©ration Ă  son armure – aucun diĂšse ni aucun bĂ©mol Ă  la clĂ© â€“ et que vous connaissez TOUUUUS depuis la nuit des temps
 J’ai nommĂ© : la Gamme de Do Majeur !

Euh
 ? Je crois connaĂźtre, mais je suis pas sĂ»r
 Do MAJEUR, ça veut dire quoi dĂ©jĂ  ?

   Bon, alors je refais un petit topo.

   Une gamme est un assemblage de 7 notes diffĂ©rentes consĂ©cutives dont la premiĂšre note n’est autre que celle donnant son nom Ă  cette gamme. Par exemple, la gamme de Do Majeur commencera par un Do et sera constituĂ©e des 7 notes suivantes :

Gamme de Do Majeur pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Ah mais oui, je la connais celle-lĂ  !!

   Ahah, vous voyez que vous la connaissez !

   En rĂ©alitĂ©, une gamme est constituĂ©e de 7 notes diffĂ©rentes, mais on peut rajouter une 8Ăšme note qui sera simplement la mĂȘme que la premiĂšre mais Ă  l’octave supĂ©rieure. On peut donc dire qu’une gamme de Do – pour garder notre exemple â€“ commencera et finira par un DoSimplissime, n’est-ce pas ?

   Maintenant, vous le savez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  – notamment si vous avez dĂ©jĂ  lu mon guide â€“ mais il existe un nom pour chacune de ces notes au sein de la gamme de Do Majeur. En effet, si l’on assigne ces 7 notes Ă  un chiffre romain en partant du Do, voici ce que l’on obtient :

Notes correspondant aux degrés dans une gamme de Do Majeur pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   VoilĂ  ! Le Do sera le 1er degrĂ©, le RĂ© le 2nd degrĂ©, le Sol le 5Ăšme degrĂ©, etc.

   De plus, afin de pouvoir encore mieux identifier ces diffĂ©rents degrĂ©s, chacun d’entre eux possĂšdent un petit nom ! Les voici :

Liste des noms des degrés pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Cela vous nous ĂȘtre trĂšs utile pour comprendre la gamme mineure naturelle !

   Alors, vous me direz :

Mais pourquoi s’embĂȘter avec des chiffres – romains, qui plus est ! â€“ et des noms Ă  coucher dehors ?

   Alors, pour les noms, il s’agit simplement d’une convention, comme il en existe pour toute chose de ce monde. Mais si vous ĂȘtes assez avancĂ© sur le sujet, vous reconnaĂźtrez les noms de tonique et de dominante pour le Ier et le VĂšme degrĂ©, qui sont les pionniers de l’harmonie lorsque l’on veut rĂ©aliser des demi-cadences et des cadences parfaites avec, ou non, l’utilisation d’accords de 7Ăšme de dominante – pour reprendre le nom de ce VĂšme degrĂ©. De plus, l’utilisation du mot « sensible Â» pour la note sensible Ă©voque une note qui porte une responsabilitĂ© de tension et qu’il faut rĂ©soudre, justement, par l’utilisation de cadences parfaites grĂące Ă  des accords de 7Ăšme de dominante.

   Si vous avez tout compris Ă  ce charabia, c’est que vous avez un excellent niveau en thĂ©orie musicale, et notamment en harmonie, donc fĂ©licitations ! En revanche, si vous avez eu l’impression que je vous ai parlĂ© marsien en lisant ces quelques lignes
 eh bien ne dĂ©sespĂ©rez pas ! Il s’agit d’un sujet assez complexe qui nĂ©cessite de solides connaissances en solfĂšge mais dont vous pouvez ĂȘtre tout Ă  fait capable d’assimiler avec du temps et de l’entraĂźnement.

   En tout cas, bien que ces noms ne vous Ă©voquent rien, la notion de degrĂ© est importante. En effet, chaque note de la gamme ne se caractĂ©risera plus simplement par son simple nom mais Ă©galement par son nom de degrĂ© !

   L’utilitĂ© de ça rĂ©side dans un fait tout simple. Que reprĂ©sente pour vous la note Mi ? A priori, c’est un Mi, rien de plus
 Et vous avez raison ! Mais, en fonction de la gamme dans laquelle il est jouĂ©, il n’aura pas la mĂȘme place !

   Par exemple, dans une gamme de Do, le Mi sera situĂ© Ă  la 3Ăšme place, sur le IIIĂšme degrĂ©, d’oĂč son nom de MĂ©diante.

   Maintenant, si l’on se rĂ©fĂšre Ă  une gamme de Sol, le Mi sera Ă  la 6Ăšme place, soit sur le VIĂšme degrĂ©, d’oĂč son nom de Sus-Dominante.

   Et c’est sur cette « simple Â» rĂšgle que se construit tout le systĂšme tonal que l’on connaĂźt – consciemment ou inconsciemment â€“ et qui nous permet d’utiliser, par la suite, la notion d’armure et de tonalitĂ©. Vous pouvez d’ailleurs consulter ce sujet via ce lien : Armure & TonalitĂ© : le Guide Complet.

Mais tout de suite, analysons de plus prĂšs cette gamme Majeure
 ou tout du moins, les diffĂ©rents intervalles que l’on peut y trouver !

B. LES INTERVALLES DANS UNE GAMME MAJEURE

Si l’on reprend notre gamme de Do Majeur et qu’on l’annote des diffĂ©rents degrĂ©s, la voici de plus belle :

Gamme de Do Majeur avec les degrés pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Si l’on imagine cette gamme sur un clavier de piano, on obtient ceci :

Gamme de Do Majeur sur un clavier pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Maintenant, vous devez sĂ»rement savoir ce qu’est un demi-ton
 Non ? Voyons ça de suite alors. đŸ˜‰

Un demi-ton, comme la tierce, la quinte ou l’octave, est un intervalle, soit une distance d’une note à une autre note.

Illustration d'un intervalle pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Or, le demi-ton est en quelque sorte l’unitĂ© utilisĂ©e pour calculer les diffĂ©rents intervalles, ce qui le caractĂ©rise comme Ă©tant le plus petit intervalle que l’on peut trouver sur un clavier de piano. Deux notes sĂ©parĂ©es d’un demi-ton seront donc deux notes qui seront strictement consĂ©cutives sur le clavier, comme le sont une touche noire et une touche blanche, par exemple :

Exemple de demi-tons sur un clavier pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Et ce qui est gĂ©nial, c’est que le demi-ton s’utilise partout, que ce soit pour la gamme Majeure ou pour la gamme mineure naturelle !

Ainsi, lorsque l’on calculera la distance entre deux touches blanches, comme le RĂ© et le Mi par exemple, on calculera d’abord la distance RĂ©-RĂ©# puis la distance RĂ©#-Mi, soit 2 demi-tons
 ce qui nous donnera un ton !

Image d'un thon pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Mais non, celui-lĂ  il s’écrit avec un h


Exemple d'un ton sur un clavier pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

NĂ©anmoins, lorsque l’on regarde le Mi et le Fa, on se rend compte Ă©galement que ces deux notes sont strictement consĂ©cutives, puisqu’aucune touche noire ne vient s’immiscer entre elles. Dans ce cas-lĂ , l’intervalle Mi-Fa ne sera alors pas un ton mais bien un simple demi-ton !

Il existe d’ailleurs un autre demi-ton entre deux touches blanches : il s’agit de l’intervalle Si-Do puisque, encore une fois, aucune touche noire n’est prĂ©sente entre ces deux notes. Ces demi-tons sont alors ce que l’on appelle des demi-tons naturels.

Ainsi, pour revenir Ă  notre gamme de Do Majeure, on remarquera qu’il y aura un ton entre le Do et le RĂ©, un ton entre le RĂ© et le Mi, un demi-ton entre le Mi et le Fa, un ton entre le Fa et le Sol, le Sol et le La et le La et le Si et enfin un dernier demi-ton entre le Si et le Do
 Oui, je suis assez d’accord, ce n’est pas trĂšs digeste en mode texte
 VoilĂ  qui devrait ĂȘtre plus clair ! đŸ˜‰

Gamme de Do Majeur avec les demi-tons et les degrés pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Si l’on ne prend que les numĂ©ros des degrĂ©s et les demi-tons, voici ce que l’on obtient :

Agencement des demi-tons dans une gamme de Do Majeur pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Eh bien, vous savez maintenant que TOUTES les gammes Majeures seront configurĂ©es de cette façon, qu’il s’agisse de la gamme de Do Majeur, Mi Majeur, Lab Majeur ou Fa# Majeur, etc. đŸ˜‰

Pour en savoir plus, je vous ramĂšne une fois de plus sur l’article : Armure & TonalitĂ© : le Guide Complet qui vous expliquera comment passer d’une gamme Ă  l’autre en rajoutant les bonnes altĂ©rations
 Une vraie mine d’or d’informations ! đŸ˜‰

II. LE MODE MINEUR NATUREL

AprĂšs cette looooongue introduction sur la gamme Majeure, rentrons dans le vif du sujet et voyons maintenant Ă  quoi ça va nous servir pour la gamme mineure naturelle !

A. L’UTILISATION DE LA GAMME MINEURE NATURELLE

   La gamme mineure naturelle est la plus commune des 3 gammes mineures existantes puisqu’on la retrouve aujourd’hui dans 95% des musiques qui passent Ă  la radio, rien que ça. Par abus de langage, elle est tellement utilisĂ©e qu’on l’appelle simplement la « gamme mineure Â» pour Ă©voquer la gamme mineure naturelle.

B. AGENCEMENT DE LA GAMME MINEURE NATURELLE

   Si je vous ai fait tout un pavĂ© sur la gamme Majeure, c’est bien que cela avait un intĂ©rĂȘt
 En effet, la gamme Majeure et la gamme mineure naturelle sont intimement liĂ©es
 Ouh les coquines


   Comme je l’explique trĂšs bien dans mon guide, une gamme Majeure possĂšdera toujours une gamme mineure Ă  laquelle elle sera liĂ©e et sera dite « relative Â». Dans le sens inverse, toute gamme mineure naturelle possĂšdera elle aussi une gamme Majeure relative Ă  laquelle elle sera liĂ©e.

   Pour passer d’une gamme Majeure Ă  sa gamme mineure relative, il suffira simplement d’abaisser d’une tierce mineure â€“ soit de 3 demi-tons â€“ la tonique de la gamme Majeure. Par exemple, pour trouver la gamme mineure relative Ă  la gamme de Do Majeur, il faudra trouver la note situĂ©e Ă  une tierce mineure en-dessous du Do
 soit le La !

   La gamme mineure relative Ă  la gamme de Do Majeur sera donc la gamme de La mineur. D’ailleurs, si l’on compare ces 2 gammes, on remarque comme une certaine similarité 

Similarité relative entre gamme de Do Majeur et La mineur pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   En effet, toutes les notes des gammes de Do Majeur et de La mineur sont des notes non altĂ©rĂ©es ! Ainsi, si on devait se baser sur la gamme de Do Majeur pour construire la gamme de La mineur, on obtiendrait ceci :

Passage d'une gamme relative Ă  une autre pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   C’est pour cette raison que les gammes sont dites relatives ! On peut comprendre que la gamme de La mineur aura comme tonique â€“ le Ier degrĂ© â€“ la sus-dominante â€“ le VIĂšme degrĂ© â€“ de la gamme de Do Majeur. D’ailleurs, en musique, lorsque l’on construit une gamme en partant d’une autre note que la tonique de la gamme originale, on construit ce que l’on appelle un mode. Il existe donc un mode diffĂ©rent pour chaque degrĂ© existant dans chaque gamme
 Ça fait beaucoup ! Mais bon, d’une gamme Ă  l’autre, et tout comme pour les degrĂ©s, il n’existe que 7 Â« noms Â» ou appellations de modes.

   En l’occurrence, la gamme mineure naturelle est l’utilisation du mode de degrĂ© VI, puisque construite Ă  partir du VIĂšme degrĂ© de la gamme Majeure. Ce mode sera donc appelĂ© le « mode 6 Â», ou plus communĂ©ment le « mode mineur Â». Mais, si vous souhaitez briller en sociĂ©tĂ© autour de la machine Ă  cafĂ©, je vous recommande d’appeler ça le « mode ĂŠolien Â» prononcĂ© [Ă©olien].

   Ainsi, tout comme la gamme de Do Majeur sert de rĂ©fĂ©rence aux gammes Majeures, la gamme de La mineur sera notre nouvelle rĂ©fĂ©rence en ce qui concerne les gammes mineures !

   Analysons donc cette gamme et essayons de repĂ©rer l’emplacement de tous les tons et demi-tons, comme on l’a fait plus haut avec la Gamme Majeure :

Gamme de la mineur naturelle pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   Cette fois, vous pouvez remarquer que le degrĂ© n°1 – la tonique, pour ceux qui suivent â€“ sera le La et non plus le Do ! Logique, puisque nous sommes cette fois-ci dans une gamme de La et non plus une gamme de Do. Et vous noterez que, quelle que soit la nature de la gamme – Majeure ou mineure, la premiĂšre note de la gamme Ă©tudiĂ©e sera toujours la tonique !

   Allez, assez tournĂ© autour du pot, voyons l’emplacement des demi-tons dans cette gamme de La mineur !

Gamme de la mineur avec les degrés et les demi-tons pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   Maintenant, rappelez-vous : comme je vous l’ai dit plus haut, l’organisation des demi-tons au sein de la gamme de Do Majeur sera la mĂȘme que dans toute autre gamme Majeure. Eh bien, devinez quoi ? C’est le mĂȘme principe pour la gamme mineure ! Quelle perspicacitĂ©, vous ĂȘtes des chefs !

Ainsi, notre structure
 que voici :

Agencement des demi-tons dans une gamme mineure naturelle pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

… sera la mĂȘme pour toutes les autres gammes mineures naturelles !   

Essayons par exemple de construire la gamme de Fa mineur
 Si si, allez ! Un peu de motivation !
 Bon, je vais vous mĂącher le travail, vous allez voir


   Si nous prenons notre gamme de Fa mineur en utilisant des intervalles naturels, voici ce que l’on obtient :

Gamme de Fa lydien pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   Maintenant, calculons les diffĂ©rents intervalles que l’on a entre chacune des notes :

Agencement des demi-tons dans une gamme de Fa lydien pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   Or pour rappel, notre structure doit ressembler Ă  ça :

Agencement des demi-tons dans une gamme mineure naturelle pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

   On va donc rectifier le tir en ajoutant aux bons endroits les bonnes altĂ©rations :

‱ Fa – Sol est un ton : on n’a pas besoin de modifier ;

‱ Sol – La est un ton alors qu’il devrait ĂȘtre un demi-ton : on rajoute donc un bĂ©mol sur le La pour obtenir Sol – Lab qui est, cette fois, un demi-ton ;

‱ En repartant du Lab, Lab – Si est un intervalle de seconde augmentĂ©e, donc constituĂ©e d’un ton et demi et non d’un ton comme on le voudrait : on va transformer le Si en Sib pour obtenir Lab â€“ Sib ;

‱ Ensuite, Sib – Do est bel et bien un ton (Sib – Si est un demi-ton et Si – Do en est un Ă©galement puisque c’est l’un de nos deux demi-tons naturels), donc on ne touche Ă  rien ;

‱ Do – RĂ© est un ton alors que nous voulions un demi-ton : on transforme le RĂ© en RĂ©b pour obtenir Do â€“ RĂ©b ;

‱ RĂ©b – Mi est, une fois encore, un intervalle de seconde augmentĂ©e constituĂ©e de 3 demi-tons, alors que nous ne voulions que 2 demi-tons (pour faire un ton). On va donc altĂ©rer le Mi en Mib pour obtenir RĂ©b – Mib ;

‱ Enfin, si tous nos calculs sont bons, on doit pouvoir retomber sur un intervalle Mib – Fa qui est un ton comme dans notre gamme mineure de rĂ©fĂ©rence
 Ce qui est en effet le cas ! Ouf, sauvĂ©s


   Eh bien, il me semble que les fĂ©licitations sont de rigueur pour avoir rĂ©ussi cet exercice avec brio !

   En tout cas, notre gamme naturelle de Fa mineur se construira de cette façon :

Altérations à rajouter dans une gamme de fa lydien pour obtenir une gamme de fa mineur naturelle pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

Et tada ! Vous ĂȘtes devenu un maĂźtre en la matiĂšre et vous maĂźtrisez dorĂ©navant la gamme mineure naturelle !

   Une fois encore, si vous ne souhaitez pas calculer « Ă  la main Â» l’emplacement des demi-tons pour chaque gamme mineure, je vous propose 2 choses :

‱ TĂ©lĂ©chargez mon guide au sein duquel vous trouverez un tableau complet qui rĂ©capitule les associations des gammes relatives Majeures / mineures et le nombre de diĂšses ou de bĂ©mols prĂ©sents dans chacune d’entre elles.

‱ AccĂ©dez dĂšs maintenant Ă  l’article Trouver La TonalitĂ© d’Un Morceau qui vous expliquera comment comprendre ce tableau et Ă  la fin duquel je vous propose de tĂ©lĂ©charger librement le Cycle des Quintes, Ă©lĂ©ment essentiel pour comprendre ces notions d’armures et pour retrouver immĂ©diatement l’emplacement des demi-tons de chaque gamme, Majeures comme mineures. C’est pas merveilleuxtout ça ?

III. QUELQUES EXEMPLES D’UTILISATION DE LA GAMME MINEURE NATURELLE

   Voici maintenant 5 exemples de morceaux utilisant la gamme mineure et que vous pourrez aisĂ©ment reconnaĂźtre Ă  l’oreille. Et si vous n’y arrivez pas, eh bien ceci sera alors le premier pas vers votre travail de l’oreille relative.

   P.S. : D’ailleurs, peut-ĂȘtre cela vous intĂ©resserait-il de savoir reconnaĂźtre les accords d’un morceau Ă  l’oreille ou de reproduire les mĂ©lodies, les solos, etc. 
 en guitare comme au piano ou sur n’importe quel autre instrument ? Si c’est le cas, n’hĂ©sitez pas Ă  m’en faire part en commentaire ! Mais, en attendant, voici les 5 exemples que je vous ai promis pour que vous puissiez commencer Ă  faire travailler votre oreille dĂšs maintenant !

   Je vous mets les liens directs des vidĂ©os originales, d’une part, ainsi que les diffĂ©rents minutages de la vidĂ©o dans laquelle je vous joue les passages des morceaux au piano. De cette façon, vous distinguerez encore mieux l’utilisation de la gamme mineure naturelle.

Image de lien YouTube pour Feeling Good de Muse pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"
Feeling Good â€“ Muse : Gamme de Sol mineur naturel â€“ 2b Ă  la ClĂ©
Image de lien YouTube pour Abracadabra de MĂ€go de Oz pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"
Abracadabra â€“ Magö de Oz : Gamme de Mi mineur naturel â€“ 1# Ă  la ClĂ©
Image de lien YouTube pour Dance Monkey de Tones And I pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"
Dance Monkey â€“ Tones And I : Gamme de Fa# mineur naturel â€“ 3# Ă  la ClĂ©
Image de lien YouTube pour Je M'en Vais de Vianney pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"
Je M’en Vais â€“ Vianney : Gamme de Sol mineur naturel â€“ 2b Ă  la ClĂ©
Image de lien YouTube pour Against All Odds de Phil Collins pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"
Against All Odds â€“ Phil Collins : Gamme de Sib mineur naturel â€“ 5b Ă  la ClĂ©

   VoilĂ , j’espĂšre que cet article sur la gamme mineure naturelle vous aura plu. Pour dĂ©couvrir la seconde partie de l’article consacrĂ©e Ă  l’étude de la gamme mineure harmonique, vous pouvez le faire en cliquant sur le bouton ci-dessous !

   Bonne continuation de lecture Ă  tous !

Vous pouvez Ă©galement visionner la vidĂ©o rĂ©capitulative sur les Gammes Majeures et mineures :

13 Replies to “La Gamme Mineure Naturelle”

  1. Corsaint dit :

    Super article , parfaitement expliquĂ©. Merci… Ça en fait des process Ă  intĂ©grer … !

  2. Pierre Schobyn dit :

    Bel article clair. DĂ©butant au piano je connaissais cependant dĂ©jĂ  pas mal de choses expliquĂ©es ici. Mais grĂące Ă  lui (l’article) je viens de comprendre ce qu’Ă©taient ces modes qui m’ont toujours parus hors d’atteinte. Merci, jeune homme. On se reverra sĂ»rement.

  3. Daniel LERAY dit :

    Bonjour,
    Article trĂšs instructif…mais il me semble que le 3Ăšme extrait “Muse Feeling Good” ne correspond pas.
    Merci pour le correctif, Ă  moins que je ne me trompe…
    Cordialement,
    Daniel

  4. Daniel LERAY dit :

    Re bonjour,
    Je continue d’apprĂ©cier cet article, et je me suis rendu compte que ma remarque ci-dessus, Ă©tait nulle et non avenu. Mille excuses pour ledit commentaire…
    Cordialement,
    Daniel

  5. […]    VoilĂ , ce dossier sur les gammes mineures harmoniques est bouclé ! J’espĂšre qu’il vous aura Ă©tĂ© utile. 🙂 N’oubliez pas que vous pouvez retrouver la premiĂšre partie du mode mineur consacrĂ© aux gammes mineures naturelles en cliquant ici.  […]

  6. […] ACCÉDER À LA PREMIÈRE PARTIE 😋 ACCÉDER À LA SECONDE PARTIE 😋 ACCÉDER À LA PREMIÈRE PARTIE 😋 ACCÉDER À LA SECONDE PARTIE 😋 […]

  7. […] existe plein d’autres styles de gammes que la gamme Majeure, telles que les gammes mineures – naturelles, harmoniques, mĂ©lodiques ascendantes et descendantes, la gamme blues ou la gamme pentatonique, par […]

  8. […]    Encore une fois, j’ai fait un dossier complet sur les 3 types de gammes mineures qui existent pour expliquer comment les construire en partant de la gamme Majeure. Vous pouvez consulter l’article sur la 1Ăšre gamme mineure par ici. […]

  9. […] DÉCOUVRIR L'ARTICLE 🙂 DÉCOUVRIR L'ARTICLE 🙂 […]

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This