Harmonisation Gamme Mineur

“Harmonisation Gamme mineur”… À quoi ça correspond exactement ? Je vous explique tout ça en détails dans cet article illustré ! 👉

Par :

Solfège

Bienvenue dans cet article dans lequel je vous parle « Harmonisation Gamme mineur », pour respecter votre recherche.

Oui, la dernière fois, je vous parlais de l’Harmonisation de la Gamme Majeure juste ici.

Et bien sûr, après la gamme Majeure, il y a… la gamme mineure. Enfin, plutôt, LES gammes mineures.

Gamme mineure naturelle, gamme mineure harmonique, gamme mineure mélodique ascendante et descendante… Si vous êtes ici, vous avez forcément déjà entendu parler de ces gammes-là.

Mais si vous vous ne souvenez plus exactement à quoi ça correspond, je vais vous refaire un petit topo, puis je vous expliquerai exactement comment trouver les accords que vous pouvez avoir pour obtenir une « Harmonisation gamme mineur » digne de ce nom.

C’est parti :

I. RAPPEL SUR LES 3 GAMMES MINEURES

Rappelez-vous, j’avais également écrit un article sur ce sujet. Et même 3 articles pour bien prendre le temps de tout vous expliquer.

En revanche, si vous êtes assez débutant et que vous avez encore pas mal de difficultés avec certaines notions basiques et si vous souhaitez enfin comprendre comment fonctionne la musique de A à Z et ainsi vous débarrasser de la vision du solfège comme étant la “bête noire” qui vous empêche d’avancer, je vous propose de télécharger dès maintenant mes livres : L’Essentiel de la Musique au Piano et à la Guitare (mais applicables à n’importe quel instrument) et L’Oreille “Absolue” Pour Tous.

Et grâce à ces livres, vous maîtriserez une bonne fois pour toutes toutes les bases théoriques, vous comprendrez par quels principes il est possible de développer son oreille et vous pourrez, vous aussi par la suite, retrouver n’importe quelle mélodie, n’importe quel accord à l’oreille.

Alors, si l’un de vos objectifs est de pouvoir rejouer toutes les chansons que vous écoutez à l’oreille sans utiliser de partition, renseignez simplement les 2 champs requis et je vous envoie ces 2 livres dans la minute… et gratuitement, s’il vous plaît ! 😉

Ce que je vais vous dire à présent sera donc probablement compliqué si vous n’avez pas encore lu ce livre et que vous n’avez pas vu ces notions, mais je vais tâcher de vulgariser au maximum et de rester très simple dans mes explications.

Tout d’abord, vous savez qu’une gamme, par définition, c’est un ensemble de notes consécutives mises bout à bout et séparées entre elles par un ordre précis de tons et de demi-tons.

Par exemple, et comme je le disais sur mes articles sur la gamme Majeure, sur l’article précédemment cité et sur d’autres articles évoquant la gamme Majeure (celui-ci en fera désormais partie), l’ordre des tons et des demi-tons dans cette gamme sera celui-ci :

2 tons – ½ ton – 3 tons – ½ ton

Or, ça, c’est la configuration de la gamme Majeure, qu’il s’agisse de la Gamme de Do Majeur, Ré Majeur, Fa# Majeur ou Sib Majeur.

Ce qui signifie que les configurations des gammes mineures auront leur propre disposition de tons et de demi-tons. Et en effet :

• La gamme mineure naturelle possède cette configuration :

1 ton – ½ ton – 2 tons – ½ ton – 2 tons

• La gamme mineure harmonique celle-ci :

1 ton – ½ ton – 2 tons – ½ ton – 1 ton et demi – ½ ton

• Et la gamme mineure mélodique ascendante celle-ci (la gamme mineure mélodique descendante étant la même que la gamme mineure naturelle) :

1 ton – ½ ton – 4 tons – ½ ton

Voici ces 3 gammes représentées sur un clavier, en considérant qu’il s’agisse, pour aller au plus simple, des gammes de La mineur naturelle, harmonique et mélodique ascendante :

Récapitulatif des gammes mineures pour l'article "Le mode mineur, 3ème partie : la gamme mineure mélodique"

Bien, maintenant que tout est plus clair pour vous, on passe au sujet qui nous intéresse : « L’Harmonisation Gamme mineur ».

II. L’HARMONISATION GAMME MINEUR À PARTIR DE LA GAMME MAJEURE

A. HARMONISATION GAMME MINEUR : LA GAMME MINEURE NATURELLE

Avant toute chose, qu’est-ce que la gamme mineure naturelle ?

Il s’agit en fait de la gamme Majeure… mais qui commence par son VIème degré ! En faisant ça, on respecte bien l’ordre des tons et des demi-tons :

Passage d'une gamme relative à une autre pour l'article "Le Mode mineur : Partie 1 : La gamme mineure naturelle"

En Do Majeur, par exemple, le VIème degré est le La. Voilà pourquoi on dit donc que les gammes de Do Majeur et de La mineur sont deux gammes relatives entre elles, puisqu’elles comportent le même nombre de dièses et de bémols à leur armureà savoir une armure vide dans les deux cas – et que l’on peut passer de l’une à l’autre avec la cohérence la plus totale, si ce n’est que l’une sera joyeuse et que l’autre aura un caractère plutôt triste.

N.B. : Souvenez-vous : pour trouver la tonalité (ou gamme) mineure relative d’une tonalité/gamme Majeure, il suffit de chercher la note qui se situe une tierce en-dessous et dont l’écart est de 3 demi-tons. Do Majeur à La mineur, on a bien une tierce qui fait 3 demi-tons (car toutes les tierces ne font pas 3 demi-tons !)

Ce petit point de rappel terminé, regardons maintenant les accords que l’on peut construire en respectant l’harmonisation gamme mineur de La.

Eh bien, si la gamme mineure naturelle n’est autre qu’une gamme Majeure commençant sur son VIème degré, cela veut dire que ce VIème degré en Majeur devient… Le Ier degré en mineur !

P.S. : En réalité, parler de la gamme mineure est un peu un abus de langage, puisqu’il s’agit du mode æolien de la Gamme Majeure, mais passons.

Du coup, les accords seront exactement les mêmes que lors de l’harmonisation de la gamme Majeure ! Sauf que cette fois-ci, les degrés seront décalés de 2 crans en arrière :

Liste des accords du mode mineur naturel pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

Jusque-là, c’est plutôt facile, non ? Passons maintenant à l’harmonisation gamme mineur harmonique :

B. LA GAMME MINEURE HARMONIQUE

La différence entre la gamme mineure naturelle et la gamme mineure harmonique, c’est l’augmentation de son VIIème degré d’un demi-ton pour la transformer en note sensible.

En effet, dans la gamme mineure naturelle, il y a un ton entre le VIIème degré et le Ier degré, ce qui ne provoque pas beaucoup de tension.

Or, en transformant ce VIIème degré et en le faisant passer au rang de note sensible, on réduit cet écart d’un ton en… un demi-ton ! Ce qui provoque d’un coup bien plus de tension. Et c’est ce qui donne cette couleur particulière à la gamme mineure harmonique.

Mais forcément, les accords vont s’en sentir changés, puisque tous ceux qui étaient constitués du VIIème degré vont subir cette modification, soit le IIIème degré, le Vème degré et le VIIème degré.

Pour le IIIème degré, et toujours en La mineur harmonique, on va obtenir cet accord :

Accord de Do Augmenté pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

On est donc passé d’un accord de Do Majeurun accord de Do Majeur en l’occurrence – vers un accord de Do Augmentéou Do Majeur Augmenté, mais tout accord Augmenté est forcément Majeur, il n’est donc pas nécessaire de le préciser.

Pour le Vème degré, on va obtenir cet accord :

Accord de Mi Majeur comme Vème degré pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

Le fameux Vème degré, cœur des cadences parfaites et de l’harmonisation tonale, prouve sa puissance de tension tout particulièrement par cette transformation, passant d’un accord mineur en accord Majeurde Mi Majeur, dans ce cas-là.

D’ailleurs, il est souvent accompagné ou totalement remplacé par son petit frère l’accord de Mi7, qui n’est autre qu’un accord Majeur avec une Septième mineure en plus – soit un Ré – afin de former un accord de 7ème de Dominante (un intervalle de 7ème sur un degré V, appelé Dominante), qui accentue d’autant plus la tension avant la résolution sur le Ier degré.

Enfin, pour le VIIème degré, on obtiendra ceci :

Accord de Sol# diminué pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

Anciennement accord Majeurici Sol Majeur, la note fondamentale remontée d’un demi-ton nous donne un accord diminuéun accord de Sol# diminué, ou encore une fois, mineur diminué dans son appellation complète, mais pas nécessaire puisque tout accord diminué est forcément mineur.

Voilà donc l’enchaînement de tous ces accords dans la gamme mineure harmonique, constituant donc l’harmonisation gamme mineur harmonique :

Liste des accords du mode mineur harmonique pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

Enfin, passons à la gamme mineure mélodique :

C. HARMONISATION GAMME MINEUR : LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE

Comme je vous l’ai rappelé un peu plus haut, la gamme mineure mélodique n’est autre que la gamme mineure naturelle dans sa forme descendante. Mais en ce qui concerne sa forme ascendante, c’est une autre histoire.

La différence entre les gammes mineures harmonique et mélodique ascendante se situe non plus au niveau du VIIème degré mais au niveau du degré précédent, le VIème.

ATTENTION : ne confondez pas les degrés des gammes mineures et ceux de la gamme Majeure. Le VIème degré de la gamme Majeure équivaut au Ier degré de la gamme mineure, mais le VIème degré de la gamme mineure… Ben c’est le degré avant le Vème, tout simplement, sans particularité spécifique. 😁

Ce qui se passe, c’est qu’on va donc augmenter d’un demi-ton ce VIème degré. Comme je l’ai expliqué dans mon article complet et détaillé sur le sujet, le but de faire ça est de « mieux faire passer la pilule ».

Oui, parce qu’avec la gamme mineure harmonique, on a ½ ton suivi d’un ton et demi de nouveau suivi d’½ ton. Or, ces différences brutales d’écarts ont été trop extrêmes pour l’époque. Et pour remédier ça, on a décidé de « lisser » ces écarts en augmentant l’écart entre le Vème degré et le VIème degré, tout en diminuant celui entre le VIème et le VIIème. Et pour se faire, c’est donc le VIème degré qui prend tout :

Construction de la gamme mineure mélodique ascendante pour l'article "Le mode mineur, 3ème partie : la gamme mineure mélodique"

Mais encore une fois, ça peut créer des modifications au niveau des accords, comme :

• Le IInd degré qui passe de diminué à mineurSi diminué vers Si mineur dans notre cas ;

• Le IVème degré qui était mineur et qui devient MajeurRé mineur en Ré Majeur ;

• Le VIIème degré qui passe de Majeur à diminuéde Fa# Majeur en Fa# diminué.

Liste des accords du mode mineur mélodique pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

La particularité avec les gammes mineures, c’est qu’en Majeur, on peut dérouler l’ensemble des accords les uns à la suite des autres et tout paraît harmonieux et agréable. Pour la gamme mineure naturelle, pareil.

Or, pour la gamme mineure harmonique, ça devient un peu moins joli, notamment avec l’apparition du IIIème degré Augmenté.

Et pour la gamme mineure mélodique, c’est encore plus dérangeant, puisque l’on a les degrés II, III, IV, V (ces 2 derniers n’étant pas les plus choquants), VI et VII qui sont modifiés par rapport à leur version dans la gamme Majeure.

Mais le but d’utiliser ces accords, ce n’est pas de les enchaîner les uns à la suite des autres. D’ailleurs, ces 2 dernières gammes mineures peuvent être simplement empruntées par moment, et non forcément tout le long du morceau et à tout bout de champs.

Parfois, il arrive que, dans la gamme Majeure, les degrés II, III et IV soient dénaturés (Majeurs en mineurs et inversement), simplement parce qu’ils empruntent une gamme en particulier ou qu’ils suivent un mouvement chromatique spécifique au niveau de l’harmonie. Et c’est plus courant que ce que l’on imagine dans la musique actuelle (écoutez chez les Beatles, Elton John, etc.)

Tout ce qu’il faut retenir, c’est que si vous croisez quelques-uns de ces degrés-là dans un morceau, alors posez-vous la question : dans quelle gamme êtes-vous à ce moment-là ?

Cela vous permettra de savoir comment mieux réagir, et vous saurez exactement où vous en êtes, à partir de cette simple analyse.

Et si vous souhaitez composer, ça peut vous donner des idées. 😉

Et justement, voyons à présent 3 morceaux qui utilisent l’harmonisation gamme mineur à la perfection :

III. QUELQUES EXEMPLES…

Dans ces 3 exemples, je vous montre spécialement des morceaux à caractère mineur mais qui n’utilisent que les gammes mineures naturelles et harmoniques.

En effet, même si la théorie expliquée plus haut est juste, il est beaucoup plus rare et difficile de trouver des morceaux utilisant la gamme mineure mélodique, et d’autant plus compliqué de trouver des accords qui pourraient en être empruntés.

A. MICHAEL NYMAN – THE HEART ASKS PLEASURE FIRST

Ce fameux morceau du film « La Leçon De Piano »… Une belle balade bucolique au piano qui est écrite… en La mineur, pour rester simple, mais qui n’en est pas moins jolie !

Dans le thème principal, toute la première partie est articulée autour de la gamme mineure naturelle, sans aucune altération accidentelle. Mais dans les dernières mesures, un Sol# vient pointer le bout de son nez, afin d’accentuer un peu la tension sur la fin en empruntant la gamme de La mineur harmonique. Et au niveau des accords, on écoute bien l’utilisation du Vème degré dopé à la note sensible :

Je vous disais qu’on n’empruntait pas les accords de la gamme mineure mélodique ? Non, c’est vrai. Plus que de simples accords, une gamme est une succession de degrés qui créent une couleur, un caractère et une tension plus ou moins prononcées.

Ici, on remarque quand même qu’un Fa# apparaît dans les arpèges constituant les accords à la main gauche. Mais est-ce une appartenance quelconque à la gamme mineure mélodique ? Peut-être pas…

Il n’existe pas que ces 4 gammes-là, il y a aussi les modes et tout ce qui va avec… Toute note choisie n’est pas choisie au hasard, mais ça peut être plus profond que ce que l’on croit. 🙂

Lien vers la partition : shorturl.at/oIJQ0

B. RENAUD – MISTRAL GAGNANT

On continue dans le piano, parce que c’est beau. Dans cette chanson, on est typiquement en mineur, et plus particulièrement en Si mineur.

Ce qui nous intéresse ici est l’introduction. Voici les accords :

Grille de la suite des accords de Mistral Gagnant pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

Une grille utilisant donc la gamme mineure naturelle à première vue… Jusqu’à ce que l’accord de Fa# Majeur n’apparaisse et qu’il nous demande de jouer un La#, soit la note sensible de la gamme de Si mineur, et donc de Si mineur harmonique ! Ce qui nous donne d’ailleurs et très basiquement une belle cadence parfaite V – I (Fa# – Si mineur).

Souvenez-vous et réécoutez par vous-même ce bel enchaînement d’accords accentué par la tension de fin :

Et si vous voulez jeter un œil à l’extrait de partition, le voici :

Extrait de Mistral Gagnant pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

C. ROMANCE – JEUX INTERDITS

Enfin, on termine avec le thème de Jeux Interdits, joué dans la gamme de Mi mineur pour la première partie du thème (après, on module en Mi Majeur, passant donc de 1# à 4# à l’armure).

Mi mineur naturelle pour commencer, jusqu’à l’apparition d’un Ré# à de multiples reprises vers le milieu du thème jusqu’à la fin qui la transforme en Mi mineur harmonique. En fait, je dirai plutôt qu’on est plutôt en Mi mineur harmonique dès le début, mais que la descente de la mélodie qui passe par le Ré se fait en naturel car la tension n’est pas nécessaire dans ce sens mélodique-ci.

Lorsque l’on regarde au niveau des accords, on remarque vraiment qu’il n’y en a que 3 différents, et que ces trois-là sont bien issus de la gamme mineure harmonique, cette gamme étant majoritairement utilisée sur le Vème degré pour simplement accentuer la tension de la cadence :

Extrait de la partition de Jeux Interdits pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

Ces 3 accords sont Mi mineur, La mineur et Si Majeur :

Grille de la suite des accords de Jeux Interdits pour l'article "Harmonisation Gamme Mineur"

À vous d’écouter tout ça tranquillement :

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair en ce qui concerne l’harmonisation gamme mineur, et que vous saurez davantage analyser ce que vous verrez, ce que vous entendrez et ce que vous jouerez. 🙂

Vous pouvez également télécharger cet article en PDF pour le consulter où vous voulez et quand vous le souhaitez ! 🙂 Pour cela, cliquez simplement sur ce lien :

👉 Cliquez ici pour recevoir le PDF de l’article !


   Découvrez également les autres articles dans la même thématique : « Les Gammes mineures », « Apprendre Les Accords Au Piano » et « Les Intervalles En Musique ». 🙂

Laissez-moi un commentaire ! 🙂

Pin It on Pinterest

Shares
Share This