Les « Accords Blues Piano »

Les « Accords Blues Piano » : une structure mythique que vous devez connaître absolument en tant que musicien. Et je vous explique tout ici : 👉

Par :

PianoSolfège

Dans cet article, on parle « accords blues piano », ou « comment trouver des accords pour savoir jouer un bon blues ? »

Le Blues est un style on ne peut plus facile pour commencer à jouer avec les autres musiciens lorsque l’on commence à apprendre un instrument, et en particulier la guitare ou le piano.

Les accords à utiliser sont « simples » – du moins en terme d’harmonie – et on n’est pas obligé de rentrer dans des solos de virtuoses pour que ça sonne grave et commencer à se faire plaisir.

En plus, rythmiquement parlant, c’est assez formateur.

Et enfin, quand vous aurez atteint un niveau suffisant, que vous aurez commencé à faire le tour de ce style et que vous souhaiterez découvrir autre chose de plus « intéressant », vous pourrez dériver graduellement vers le Jazz qui vous ouvrira encore plus de portes.

Mais avant de partir trop loin, voilà ce que je vais vous expliquer dans cet article : comment trouver des accords blues piano, comment les structurer et comment jouer avec par la suite. C’est parti :

LA STRUCTURE DES ACCORDS BLUES

Il y a deux grandes structures qui ressortent lorsque l’on parle d’« accords blues piano » : la structure Majeure et la structure mineure.

Mais avant de vous les détailler, sachez que celles-ci ne sont pas gravées dans le marbre et que vous pourrez trouver d’autres agencements d’accords possibles pour faire un bon blues.

Celles que je vais vous montrer sont seulement les plus basiques. On les utilise notamment lors des sessions jam (ou bœufs) où des musiciens jouent ensemble sans même se connaître à l’avance !

La première :

ACCORDS BLUES PIANO EN MAJEUR

Cette structure, la voici :

Structure de grille Majeure dans le blues pour l'article "Accords Blues Piano"

C’est une grille structurée en 12 mesures.

Il n’y a que 3 accords d’utilisés : les 3 seuls degrés qui sont Majeurs dans l’harmonisation de la Gamme Majeure, soit le Ier, le IVème et le Vème.

Dans notre exemple, j’ai choisi d’emprunter la gamme de Do Majeur pour rester simple au niveau de l’armure (qui ne possède ni dièse ni bémol). Nos 3 degrés sont donc :

  • Ier degré : Do Majeur : « »
  • IVème degré : Fa Majeur : « »
  • Vème degré : Sol Majeur : « »

S’il y a des choses qui vous échappent dans ce que je viens de dire, laissez-moi vous donner quelques ressources supplémentaires :

1. LA NOTATION ANGLO-SAXONNE DANS LES ACCORDS BLUES PIANO

Le Blues est une musique venue d’Outre-Atlantique. Elle utilise donc une notation anglo-saxonne, c’est-à-dire une lettre à la place d’un nom d’accord.

On utilise le A pour le La, le B pour le Si, le C pour le Do, et ainsi de suite jusqu’au G qui est le Sol.

Notations anglo-saxonnes et françaises en musique pour l'article "Apprendre Le Fingerstyle"

2. GAMMES & DEGRÉS

Une Gamme est une suite consécutive des 7 notes que l’on connaît. Elle peut être Majeure, mineure naturelle, mineur harmonique, mineure mélodique, blues, pentatonique (dans ce cas-là, il n’y en a que 5), issue d’un mode, etc.

Et les différentes notes la composant vont changer suivant qu’on utilise la Gamme de Ré Majeur, celle de Mi mineur harmonique ou celle de Sib Mixolydien.

Ainsi, un Ré sera la première note de la Gamme de Ré Majeur, donc son Ier degré. Mais en Mi mineur harmonique, le Ré sera remplacé par un Ré# pour respecter l’ordre des tons et des demi-tons, qui correspond également à l’armure de cette tonalité, et ce Ré# sera cette fois le VIIème degré.

C’est un sujet vaste, je vous le conçois. Alors, passons à la suite :

3. ARMURES & TONALITÉS

La tonalité, c’est l’ensemble des règles que l’on doit respecter pour ne pas jouer de fausse note, en quelques sortes. Et pour ça, on va devoir respecter une armure.

L’armure, c’est l’ensemble des altérations (dièses et bémols) que l’on aura « par défaut » dès que l’on commencera à jouer. En respectant ces altérations, on pourra toujours garder une « couleur » de Gamme Majeure, de Gamme mineure, etc.

Mais tout ceci est beaucoup plus technique et demanderai de rentrer plus dans les détails. Voilà pourquoi j’ai écrit plusieurs articles à ce sujet que vous trouverez à la fin de cet article.

Mais j’ai mieux pour vous. J’ai tout réuni dans un guide complet dans lequel j’ai repris TOUTES les bases de la musique de A à Z, en commençant par les notions les plus basiques et en allant jusqu’à la compréhension de l’harmonie à travers la Gamme, les Degrés, l’Armure, la Tonalité et jusqu’aux Accords !

Et en bonus, je vous offre mon autre livre, « L’Oreille « Absolue » Pour Tous » qui vous expliquera comment développer votre oreille pour être capable d’improviser, de composer et de retrouver des mélodies et accords à l’oreille facilement.

Ces 2 livres sont 100% gratuits. Pour les recevoir, il vous suffit de renseigner votre prénom et votre adresse email dans l’encadré ci-dessous, et vous les recevrez dans les secondes qui suivent !

Maintenant que vous avez un peu mieux compris toutes ces notions, on passe aux accords blues piano dans la gamme mineure :

ACCORDS BLUES PIANO EN MINEUR

En mineur, on va utiliser les mêmes degrés qu’en Majeur. Mais forcément, les notes vont changer, même à partir d’une même armure.

Pour rester simple dans les exemples de cet article, on peut :

  • Soit utiliser sa gamme mineure relative, la gamme de La mineur ;
  • Soit utiliser la gamme de Do mineur pour rester dans les mêmes notes (au moins pour les degrés I, IV et V).

Si on est en La mineur, les degrés I, IV et V seront :

  • Ier degré : La mineur, ou « Am » ;
  • IVème degré : Ré mineur, ou « Dm » ;
  • Vème degré : Mi mineur, ou « Em ».

Nos 3 degrés principaux se retrouvent donc complètement mineurs. Mais en réalité, on va appliquer 2 petites modifications :

  • D’abord, on va modifier le Vème degré en degré Majeur, comme si on empruntait la gamme mineure harmonique. « Em » devient donc « » tout court, voire E7, mais j’y viens juste après.
  • Ensuite, on va venir rajouter le VIème degré qui est, dans la gamme mineure, un degré Majeur. Dans notre cas, il s’agira du Fa Majeur, « ».

Et avec tout ça, on va composer cette grille-là :

Structure de grille mineure dans le blues pour l'article "Accords Blues Piano"

Maintenant, vous avez remarqué que, pour chaque accord, un petit « » est rajouté à chaque fois. Voilà pourquoi :

DES ACCORDS ENRICHIS

Dans le Blues et dans le Jazz, on aime utiliser des accords qui ne sont pas seulement soit Majeurs soit mineurs. On aime les enrichir en rajoutant une 4ème voire une 5ème note.

Eh bien, lorsque l’on rajoute une 4ème note, on transforme ces accords en accords dits « Septièmes ». Avec une 5ème note, il s’agirait d’accords dits « Neuvièmes », mais nous n’allons pas aborder ce sujet ici.

Lorsque l’on reprend l’harmonisation de la Gamme Majeure, la disposition des accords 7ème suit un ordre similaire à ceux des accords parfaits.

Ier degré : C∆, écrit aussi C7M ou encore CM7. Il s’agit d’un accord Majeur avec une 7ème Majeure.

IIème degré : Dm7, un accord mineur avec une 7ème mineure.

IIIème degré : Em7, le 2nd accord mineur avec une 7ème mineure.

IVème degré : F∆, un autre accord Majeur avec une 7ème Majeure.

Vème degré : G7, le dernier accord Majeur avec une 7ème mineure.

VIème degré : Am7, le dernier accord mineur avec une 7ème mineure.

VIIème degré : Bm7b5, ou BØ, appelé accord demi-diminué. Il s’agit d’un accord diminué avec une 7ème mineure.

Si tout ça vous paraît du chinois, pas de panique : je vous explique tout dans mon article sur les accords 7ème. Cliquez ici pour le lire :

Ce qui nous intéresse ici, c’est le Vème degré : C’est le seul dit « 7ème » tout court, car c’est un accord Majeur avec une 7ème mineure.

Il est le levier tension/résolution dans l’harmonie classique, car c’est grâce à lui qu’on va pouvoir créer des cadences parfaites et rompues pour terminer un morceau. Et par défaut, il n’est utilisé QUE pour ça. On l’appelle d’ailleurs la 7ème de Dominante, car placée exclusivement sur le Vème degré.

Mais la particularité du Blues est de jouer continuellement sur cette tension et de jouer sur les émotions à la fois « tristes » et « joyeuses » de la même façon que le chantaient les esclaves dans les champs de coton à la fin du XIXème/début XXème siècle.

Et c’est pour ça que l’on va utiliser ces accords 7ème sur un maximum de degrés, même si on ne respecte plus vraiment l’armure.

En réalité, le Blues joue beaucoup sur les couleurs et les sensations, et c’est pourquoi on aime bien utiliser les modes quand on improvise. Et l’apparition d’accords 7ème sur d’autres  degrés que seulement le Vème rappelle un peu cette notion de mode, notamment avec le mode mixolydien qui est construit comme une Gamme Majeure mais avec… une 7ème mineure ! Bref, autre sujet (passionnant, certes, mais plus complexe).

Pour en savoir plus sur les modes, voilà une petite vidéo qui vous expliquera tout sur le sujet :

QUELQUES EXEMPLES DE MORCEAUX…

Beaucoup de morceaux de Blues, de Jazz mais également de Rock’n Roll voire de Hard-Rock sont construits sur ce type de structure avec des accords blues piano. Bien sûr, tous ne sont pas composés de 12 mesures avec cette structure-là, mais on reconnaît quand même bien la sonorité du Blues ! En voici quelques exemples :

Buster BentonMoney Is The Name Of The Game :

The Blues Brothers : Sweet Home Chicago :

Joe CockerUnchain My Heart :

David Allan Coe & Willie NelsonI’ve Already Cheated On You :

Chuck BerryJohnny Be Good :

Francis CabrelSarbacane :

Enfin, apprendre à jouer avec des accords blues piano vous permettra d’aborder la rythmique shuffle, un essentiel de la rythmique.

Et, par la suite, vous allez pouvoir explorer des improvisations à partir de gammes blues, ce qui développera votre oreille et votre compréhension de l’harmonie avec les intervalles !

Vous pouvez également télécharger cet article en PDF pour le consulter où vous voulez et quand vous le souhaitez ! 🙂 Pour cela, cliquez simplement sur ce lien :

👉 Cliquez ici pour recevoir le PDF de l’article !


   Découvrez également les autres articles dans la même thématique : « L’Harmonisation De La Gamme Majeure », « Armure & Tonalité » et « Le Shuffle : Une Rythmique Essentielle ». 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This